Archives de Tag: street food

Khai Tri – Librairie/Sandwicherie – Bahn Mi

Dans l’univers fooding parisien de ces dernières années, le petit sandwich vietnamien Bánh Mì a déjà fait couler beaucoup d’encre. Il est devenu une véritable « starlette » dans les rues parisiennes, au détriment des cultissimes kebabs, fallafels et autres jambon-beurre.

Un peu d’histoire …

Le Bánh Mì dit également  « pain » en vietnamien, est un sandwich composé d’une baguette de pain (héritage de la colonisation française en Indochine) chargée en viandes (pâté vietnamien, rôti de porc, bœuf satay, poulet citronnelle, porc laqué…),  crudités marinées (carotte, concombre…), coriandre fraîche, sauce Maggi et mayonnaise. Certains aventuriers rajoutent également le supplément « piquant » mais attention aux papilles, ça décoiffe !

dsc_0192

« Stand Bánh Mì » dans la Librairie Khai Tri …

Située sur l’Avenue d’Ivry, cette petite échoppe  a une particularité étonnante pour une librairie : On peut y manger les meilleurs Bánh Mì de la capitale (parole de Dodue). La Librairie Khai Tri est devenue une véritable institution dans le 13ème, toute personne dans  le quartier doit forcément s’arrêter dans cette librairie considérée par beaucoup comme un ovni de la restauration rapide pour se délecter de ce délicieux mets. Il existe plusieurs Bánh Mì à la vente dont le Bánh Mì Spécial (voir photo) composé de Pâté de porc, de Rôti de Porc et de Chả lụa (mortadelle Vietnamienne) pour seulement 3.20 € !

Place à la dégustation, est là pas de surprise, quand on croque dans le sandwich made in Vietnam le pain croustille et fait ressortir toute la fraîcheur de la coriandre, des carottes râpées et du concombre mais également le fumé de la sauce Maggi qui se marie à merveille avec la viande de porc. J’en redemande tellement c’est bon !

 dsc_0188

Alors, elle est pas belle la vie ?!

Khai Tri

  • 93, avenue d’Ivry, 75013 Paris
  • Métro (7) Tolbiac, ou (14) Olympiades
  • Fermé le lundi
  • 01 45 82 12 40

David

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Les Dodues en grande vadrouille: Lisbonne

Les Dodues ne manquent pas une occasion de vous faire partager leurs (bonnes !) expériences gustatives, même au delà des frontières … Car il n’y a pas qu’en France qu’on se régale, mais ça, on espère que vous n’avez pas besoin de nous pour le savoir ! En janvier, nous nous sommes rendus, avec nos chers camarades, au Portugal pour notre voyage de fin d’études. Au programme Porto et Lisbonne au pays de la bacalhau (morue) et autres poissons, des pasteis de nata, du vin et du Porto entre autres. Aujourd’hui, on vous emmène à la capitale (wech!). Hormis les super restos à moins de 15 euros par personne de l’apéritif au dessert en passant par le vin du pays, les Dodues ont fait deux belles découvertes gourmandes. On vous raconte !

Lisboa, Mercado da ribera: le plus grand marché couvert de Lisbonne. Nous sommes entrés par le marché « classique » : poissons, fruits et légumes… Mais ce marché se divise en deux grandes parties, et c’est de l’autre côté que les Dodues ont ravi leur estomac après s’être mis en appétit avec toutes les couleurs du marché alimentaire…

P1240497

10830649_10204461752956539_6796912474222238150_o

L

L

L

L

L

L

L’autre aile du marché laisse place à un espace bien plus moderne et atypique: des mange-debout en bois, des suspensions en acier, des restaurateurs avec des enseignes couleur ardoise harmonieuses et une décoration appliquée.

P1240503

J’en eu le souffle coupé en me demandant si c’était bien ce que je croyais… Parce que oui, ce concept de street-food à apprécier sur les marchés, je me suis toujours demandée pourquoi ce n’était pas quelque chose qui se démocratisait dans notre si beau pays franchouillard.

C’est quand même hyper convivial comme ambiance non ?

15622_10206193704141032_3581521969867963640_n

Ici, chaque restaurateur cuisine sur place devant les clients avec des produits frais. Ainsi, les deux parties du marché sont complémentaires et se valorisent mutuellement. On trouve aussi une petite partie librairie-épicerie fine, avec de très belles choses… C’est beau mais c’est cher (n’est-ce pas David !). Mais ce qui a vraiment intéressé les Dodues, c’est cette multitude de choix pour déjeuner et chacun a sa spécialité: pizzas, planchas, sushi, tartine, une sorte de panini portugais, des sardines, des tartares… et côté sucré des spécialistes de la glace ou encore de gâteaux plus beaux les uns que les autres. Un de nos coups de coeur pour le côté salé :

Cozinha da Felicidade…

20150114_150434_Richtone(HDR)

Ce petit resto porte bien son nom. Car c’est bien de la joie qu’il a procuré aux Dodues ! Au menu: des tartines, des salades, du poisson et des viandes. Basique, classique, pas de quoi casser 2 nageoires à une morue (oui, nul.) vous me direz. C’est aussi un peu ce que j’ai pensé avant d’avoir mon assiette sous les yeux, et surtout à la première bouchée. Là… Extase, vraiment. 

20150114_141814_Richtone(HDR)J’ai dégusté leur salade chaude avec pois chiches, patate douce, poivrons grillés et purée de carotte… C’était harmonieux dans l’assiette et il m’est arrivé que très rarement d’apprécier autant chaque bouchée. De son côté, Amandine avait opté pour une salade de fromage de chèvre glace au miel, fruits rouges et amandes. Elle m’a fait gouté… ET là, j’ai transgressé…

J’ai mangé DEUX PLATS ! (Je ne suis pas la seule mais je ne dénoncerai personne!). Côté tarifs, les salades sont environ à 7 Euros, pour les poissons (ex: thon des Açores braisé, ciboulette et patate douce) il faut compter entre 8 et 9 euros. Et les plus férus de viande se sont aussi régalés. Voici un bel exemple toujours à Cozhina da Felicidade, avec du boudin noir sur sa compote d’ananas et tuiles au fromage (quejo da ilha): un délice pour Manon !

11001806_10153160469659612_245217255117671561_n

Alors, vous salivez ? Si vous allez en week-end à Lisbonne, ne loupez pas cette pépite! Et c’est où ? Juste en face de la station Cais Sodre à deux pas de l’hyper centre.

20150113_154028l

Et pour une autre expérience gustative inoubliable, ne passez pas à côté de Belem. Pourquoi Belem, tout d’abord pour s’offrir une escapade sur le bord de l’eau hors de l’effervescence de l’hyper-centre mais aussi pour les pasteis de Belem ! Le service n’est pas intimiste et agréable comme on l’aimerait, on sent que les serveurs sont un peu à bout, mais le goût des pasteis fait oublier le reste. A goûter absolument !

Imaginez un flan, mais en 1000 fois mieux avec une pâte goûteuse et encore tiède, le tout saupoudré d’un peu de cannelle avec un chocolat chaud. David a bien résumé ce moment de gourmandise: réconfortant.

L

Viva el Portugal !

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Chido – Paris

Salut les Street foodeurs,

Aujourd’hui direction l’Amérique du Sud au pays des cactus et de la Téquila. Petite découverte de la semaine : CHIDO, un restaurant spécialisé dans le take away mexicain.

Capture d’écran 2014-05-16 à 11.11.15

Un Dodu à la mode Mexicaine

Vous en avez marre de la traditionnelle pizza, burger, kebab sur le pouce ? Laissez vous tenter par Chido, un petit restaurant situé dans le 5e arrondissement de Paris spécialisé dans les produits mexicains en take away (possibilité de manger sur place également). Ce spot propose des Burritos, Tacos & beans et bien d’autres. Leur crédo : rien de chimique, rien de congelé, toutes les préparations sont faites maison à base de produits frais.

Un spot moderne avec un concept simple. Pas étonnant alors que ce petit restaurant se fasse un nom dans le club des Hipster de la capitale.

Dans un premier temps on choisit le «pain/galette» : burrito, quesadilla, taco, salade. Ensuite on choisit entre plusieurs viandes, poulet à la plancha, bœuf chipotle, porc carnita. Et pour les veggies (pas comme moi … ), Chido ne vous laissera pas dépérir devant un bout de salade verte, vous pouvez aussi choisir une garniture avec des légumes façon fajitas. On y ajoute alors les différentes garnitures : fromages, légumes, ainsi que la sauce au choix: guacamole (qui est d’ailleurs excellent) et autres allant de la douce à la très épicée, si si!

DSC_0503

GRRRRHHHHH ! Mon ventre crie famine

Connaissant mon appétit d’ogre et de mangeur d’enfant, je choisis le gros Burrito composé d’une grande tortilla de blé garnie de haricots noirs, riz, fromage (beaucoup de fromage …j’adore), un petit peu de verdure et je choisis comme viande le bœuf chipotle. 30 sec plus tard, mon « maxi » Burrito généreusement servi est prêt, ça c’est de la street food ! J’ai également pris une boisson : un Docteur Pepper. Ça change un peu du Coca Cola et du Sprite…

A la dégustation, c’est très bon, gourmand, frais, l’ajout de guacamole avec le reste fait un malheur et surtout un heureux, moi! La viande de bœuf chipotle est excellente, tellement qu’on en redemanderait presque … Bon ok j’en ai pris un autre !

¡Buen provecho!

Pour les accros comme moi de Chido, vous pouvez prendre la carte fidélité… A bon entendeur !

Chido est également en partenariat avec « Allo resto » vous pouvez donc vous faire livrer vos Burrito, Taco et Quesadilla directement chez vous, ça c’est un bon plan !

Les + :

  • Un quartier sympa et vivant
  • Un spot moderne et au concept original (en France)
  • Un accueil sympa
  • Des produits frais sans produits chimiques le tout fait maison
  • La rapidité des commandes
  • Le prix raisonnable: pour leurs 5 recettes fétiches comptez entre 6€ et 8.20€ et entre 7.90€ et 9.80€ avec la livraison par alloresto.fr

Les – :

  • Manque de visibilité. Il faut vraiment connaître… mais ce n’est plus un secret maintenant puisque je vous ai tout dit!
  • Le riz dans les burritos est quelconque
  • Le fromage dans le Burrito n’était pas fondu (dommage !)

David

Tagué , , , , , , , , , ,

Arkadia – Angers

Salut les Street Foodeurs !

Aujourd’hui, partons à la rencontre de la cuisine grecque sur le pouce avec un restaurant plus qu’alléchant. Son nom ? L’Arkadia ! Situé dans une ruelle menant à la place du Ralliement, ce restaurant propose des spécialités grecques et méditerranéennes, à consommer sur place ou à emporter pour le plus grand plaisir de nos estomacs !

Kebab grecAu premier coup d’œil, l’établissement ne paie pas de mine (il peut même en effrayer certains) et pourtant, on se laisse vite transporter par la déco méditerranéenne : drapeaux grecs, mosaïques, frises et vins grecs. Mais le détail qui a su attirer mon attention est la broche. Et si vous voulez tout savoir, une viande pour kebab ne m’a que très rarement fait autant de l’oeil !

Je choisis de prendre une maxi galette kebab avec frites (oui, j’avais un petit creux). Gustativement, la viande est vraiment bonne, juteuse et le fait qu’elle soit marinée dans un méli-mélo d’épices vous transporte littéralement ! Elle se marie parfaitement à la sauce blanche maison (préparation à base de yaourt grec et de menthe) et donne à ce kebab un vrai caractère. Si les frites ne cassent pas des briques, la sauce au curcuma du chef les rend rapidement plus intéressantes. C’est probablement l’un des meilleurs kebab d’Angers.

.Côté prix : Une formule kebab-frites à 7 euros, soit un bon rapport qualité/prix pour un kebab de ce niveau. Je vous conseille également, si vous avez un peu de temps, de vous installer en salle et de profiter de la cuisine maison du chef et notamment de sa moussaka (spécialité du chef) pour seulement 9 euros.

 

Les +

  • La fraîcheur de la viande (Ouf on est sauvé)
  • La viande marinée dans les 15 épices
  • La sauce blanche maison
  • La sympathie du patron, d’origine grecque s’vous plait !
  • Situé à côté de la place du Ralliement

Les –

  • Le maxi kebab n’est pas assez « MAXI » (Je plaide coupable : je suis un gros mangeur)

.Emplacement : 4 rue St Maurille 49000 Angers Tel : 02.41.87.01.34

David

Tagué , , , , , , , ,