Archives de Tag: les dodues font la popote

Le Cidre… en cocktails !

Si je vous dis cidre, vous me dites …. crêpes ? poulet au cidre ? Je vous répondrai alors cocktails !! Il est vrai que certains produits sont souvent assimilés à un seul mode de consommation: le Champagne pour l’apéritif, le vin rouge pour le fromage, les moelleux pour les desserts et le Calvados que pour le digestif… Mais pas du tout ! Les Dodues changent vos habitudes, il faut oser transgresser les codes en cuisine. Nous allons ainsi revisiter le kir normand et le Picon-Bière.

?

Aujourd’hui justement on va vous prouver que le cidre, ici l’AOC Cidre Pays d’Auge (pas normande pour rien 🙂 mais le cidre issu de la douceur angevine sera aussi parfait ! ), n’est pas fait que pour les crêpes. Certains cidres maintenant valent d’ailleurs bien plus chers qu’un bon vin rouge et arrivent même à piquer la vedette au Champagne. Les Cidres Sassy par exemple font un tabac en ce moment partout dans le monde, un touche de d’jeuns dans ce monde de poulet Vallée d’Auge !

Tout d’abord petit rappel, la Normandie est la première région cidricole de France (60% de la production) et dispose de micro-régions dont l’une dispose déjà d’une AOC depuis 1996: le cidre Pays d’Auge. Il existe 750 variétés de pommes à cidre dans le Pays d’Auge mais seulement 50 sont retenues pour cette AOC. Pour l’eau de vie de cidre issue d’une simple (Calvados) ou double distillation (Calvados Pays d’Auge), plus de 100 variétés de pommes peuvent être utilisées.blog cidre

Le Cidre Pays d’Auge nécessite une fermentation naturelle de six semaines minimum et la prise en mousse se fait en bouteille. Si vous souhaitez connaître tous les détails, n’hésitez pas à consulter le site de l’interprofession.

Ceci étant dit, nous vous avons concocté deux cocktails très simples où il n’a pas besoin de savoir jouer du shaker pour épater les amis.

Vous connaissez le kir normand ? (également appelé kir breton chez nos voisins amoureux
des galettes)…  Cidre, sirop de cassis et un trait de Calvados pour apporter de la structure en bouche ! Et bien donnons-lui une touche de soleil et d’exotisme (cela ne fait pas de mal en Normandie!) avec du sirop d’ananas.

Vous ne connaissez pas le kir des tropiques normands, le voilà:

  • 2 cl de Calvados (Pays d’Auge)
  • 2 cl de sirop d’ananas
  • 4 cl de jus de pomme
  • 10 cl de Cidre Pays d’Auge

kir revisité

6a27f1f996752e7b6fbbdaa8ad481940

L

L

L

L

L

L

L

L

L

L

L

SouL

Sous les sunlights des tropiques… 

Un Picon-Bière devant la cheminée vous connaissez peut-être, mais un Picon-cidre ??

  • 2 cl de Picon-Orange
  • 2 cl de Calvados (Pays d’Auge)
  • 12 cl de Cidre Pays d’Auge

?

Alors faites péter vos bouchons de cidre, de l’apéritif jusqu’au dessert !*

Charlotte

  • * L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Mojito normand au Calvados

Le cocktail préféré des Français, c’est le MOJITO ! (y compris de certain(e)s des Dodues, je ne cite pas de nom elle se reconnaîtra !). Il a été inventé dans les années 30 à Cuba. Néanmoins, même les grands barmen vous le diront… Il n’y a pas que les mojitos dans la vie… à moins de lui apporter une touche personnelle, avec par exemple le seul spiritueux qui a le goût de fruit, tout droit venu de Normandie: le Calvados !

Aujourd’hui les Dodues vous donnent un petit cours de mixologie !

Cocktail, cocktailS ?

Tout d’abord, il existe les long drinks et les short drinks, ces derniers font moins de 12 cl et le degré d’alcool est plus important que pour les long drinks qui sont allongés d’un soft, jus de fruits ou d’eau. Par définition, un cocktail est un mélange d’au moins deux ingrédients, alcoolisés ou non. Mais en général un cocktail avec alcool se compose d’une eau de vie (un spiritueux) telle que la vodka, le whisky, rhum, tequila ou calvados, d’une liqueur , d’un jus ou nectar de fruits et d’eau ou sodas.

20150404_200615

Calvados, CalvadoS  ?

Il n’existe pas un seul Calvados mais trois ! Le Calvados, le Calvados Pays d’Auge et le Calvados Domfrontais. Ce sont trois  Appellations d’Origine Contrôlées (AOC) qui ont chacune leur spécificité, tout en restant toutes des « eaux-de-vie de cidre ».

Le Calvados est l’AOC la plus connue et la plus produite (70% des trois Calvados), elle peut être produite sur une grande partie du territoire normand. Le Calvados est issu de la simple distillation du cidre dans un alambic à colonne.

Le Calvados Domfrontais est une tout petite AOC qui représente 1% de la production et qui a la particularité de contenir au moins 30% de poires, elle est produite dans l’Orne au pays du Poiré Domfront, un cidre de poires très apprécié.

Enfin, mon chouchou, le Calvados Pays d’Auge… Celui-ci est obtenu par une double distillation du cidre dans un alambic à repasse (à la charentaise comme pour le cognac) et nécessite trois fois plus de temps qu’une simple distillation. Le résultat se retrouve à la dégustation avec une belle longueur en bouche.

Le Calvados obtenu à la sortie de l’alambic titre à 70° d’alcool et il est transparent, il est ensuite élevé en fûts de chêne pour permettre de réduire le degré d’alcool, lui donner une belle couleur et surtout lui apporter une complexité aromatique.

20150411_205052

La recette !

Ingrédients pour un cocktail :

  • Matériel: un pillon (ou le manche d’une cuillère en bois pour les plus aventuriers!)
  • 4 cl de jeune Calvados (ici Calvados Pays d’Auge, le Grand Solage, un assemblage entre 2 et 5 ans de la Maison des Calvados Boulard)
  • 1/2 c.à.c de sucre cassonade
  • 1/2 citron vert coupé en rondelles
  • 6 à 10 feuilles de menthe fraîche
  • 16 cl de Canada Dry
  • Glaçons

Mettre les ingrédients dans l’ordre indiqué. Ecrasez (pillez) avant d’ajouter le Canada Dry et les glaçons.

??????????

L

Sur la photo ci-dessus, un test avec du cidre d’où la couleur un peu plus foncée et un goût prononcé de …  » TERROIR  » !

20150409_195743

L

L

L

Pour d’autres recettes de cocktails à base de Calvados, je vous conseille ce site : Calvados Cocktails.

Bonne dégustation, et n’oubliez pas, à boire AVEC MODERATION !

L

L

L

L

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Trop ‘choux’ les chouquettes !

Après divers essais plus ou moins concluants, et avec ma gasinière flambant neuve, voici La recette de chouquette qu’il vous faut ! 

Les chouquettes, c’est hyper simple à faire, il suffit de connaître les petites astuces pour éviter les mauvaises surprises… Finalement ce n’est qu’une pâte à choux avec un peu de sucre en grains. Mais les dodues aiment ajouter leur petite touche personnelle, aujourd’hui on va faire des chouquettes aux pépites de chocolat et à la fleur d’oranger !

2015-02-12 13.18.19

Pour une trentaine de chouquettes:

Temps de préparation: 15/20 minutes

Temps de cuisson: 20 à 25 minutes

Pour former les chouquettes, le mieux est d’avoir une poche à douille, ou un sac congélation auquel vous coupez un des côtés ! Mais avec une cuillère c’est faisable aussi.

  • 250 cl d’eau (1/4 l pour les plus nuls en maths!)
  • 60 g de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 c.à.s de sucre (blanc ou de canne)
  • 3 pincées de fleur de sel
  • 130 g de farine
  • 1 petite pincée de bicarbonate de soude (facultatif)
  • 4 oeufs: 3 entiers + 1 jaune
  • 1 à 2 c.à.c d’arôme de fleur d’oranger
  • 1 poignée de pépites de chocolat
  • 1 poignée de sucre en grains

Faites préchauffer votre four à 180°.

Commencez par faire chauffer dans une casserole l’eau, le beurre et le sucre jusqu’à frémissement (oui ça fait des bulles quoi !). Retirez du feu et ajoutez d’un seul coup la farine à laquelle vous avez préalablement ajouté le sel et le bicarbonate. Mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à obtenir une pâte homogène. Remettre sur un feu doux jusqu’à former une boule qui ne colle pas aux parois de la casserole. Laissez refroidir une minute et ajoutez les oeufs un par un (3 entiers + 1 jaune). Enfin, ajoutez à votre convenance entre 1 et 2 c.à.c de fleur d’oranger.

20150212_083401

Formez les chouquettes sur du papier cuisson et garnissez-les de sucre et de pépites de chocolat. Enfournez pour une bonne vingtaine de minutes…. Surtout sans ouvrir le four pendant la cuisson !!

image1

 

Avec une tasse de thé agrumes pour rappeler la fleur d’oranger…

c’est le tea-time so « chou » !  

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Menu de Noël venu d’Ailleurs

J-20 avant le débarquement du Père Noël. Votre liste de cadeaux doit certainement être prête depuis des mois déjà (oui oui même après 6 ans on a le droit d’en faire une et de l’assumer), mais par contre qu’est-ce qu’on mange ? S’il y a bien un repas dont on rêve toute l’année c’est celui de Noël : foie gras, saint Jacques, huîtres, langoustines, dinde, bûche, chocolats … mais au moment de se mettre aux fourneaux, l’inspiration prend la poudre d’escampette. Faire la même chose que l’année dernière ou innover ? Allez, ne cherchez plus, les Dodues ont tout prévu !

Screenshots_2014-12-05-15-16-25

Angers Mag, magazine mensuel indépendant et gratuit d’Angers, nous a lancé un défi à l’occasion d’un dossier spécial fêtes de fin d’année dans le monde : concocter un menu de Noël en s’inspirant de recettes étrangères, et nous les défis on aime ça ! Alors préparez vos valises, c’est parti pour 3 escales le temps d’un repas : direction l’Amérique du Sud pour l’entrée, le Maghreb pour le plat et on finit en beauté sous les cocotiers.

Trio photo

Ceviche de Saint Jacques aux agrumes

Le ceviche est un plat originaire de la côte Pacifique sud-américaine à base de poisson blanc cru mariné dans du citron. Nous l’avons revisité avec un produit incontournable des fêtes de fin d’année : la coquille Saint Jacques. Une entrée fraîche et parfumée qui fera swinguer vos papilles. Hum que bueno !

IMG_5057

Temps de préparation : 20 minutes + 2h au frais

Pour 4 personnes :

  • 10 à 12 Saint Jacques fraîches sans le corail
  • 1 avocat bien mûr
  • ½ poivron rouge
  • 3 clémentines
  • 2 citrons verts
  • 4 c à s de coriandre ciselée (ou cerfeuil)
  • Une pincée de piment
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Coupez le poivron en brunoise et hachez la coriandre. Coupez l’avocat en petits cubes.

Coupez chaque coquille Saint Jacques en 6 ou 8 cubes.

Pressez les clémentines et les citrons et versez le jus dans un saladier. Ajoutez les Saint jacques, le poivron, la coriandre, l’avocat, l’huile d’olive et le piment. Salez et poivrez.

Filmez le saladier et placez-le au frais entre 1h30 et 2h.

Dressez le ceviche dans les coquilles ou en verrines sans l’excédent de marinade.

 On boit quoi avec ? Un Muscadet ou un Anjou Blanc

Magret de canard et chutney d’oignon oriental

Quand on nous a lancé ce défi, nous pensions revisiter la fameuse dinde de Noël mais le problème c’est qu’elle ne serait jamais rentrée dans nos fours d’étudiants. Qu’à cela ne tienne, nous avons jeté notre dévolu sur le magret de canard. Et comment faire voyager un magret de canard ? En le servant avec un chutney d’oignons aux épices qui rappelle les tajines et ses parfums enivrants.

Magret de canard et chutney

Temps de préparation : 1h15

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 magrets de canard (cela peut varier selon leur taille)
  • 1 kg d’oignons
  • 50 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 5 cl de vin blanc
  • 5 cl de bouillon de légumes
  • une douzaine d’abricots secs
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • sel et poivre

Préparation du chutney 

Émincez les oignons et les faire fondre à feu doux avec le beurre une vingtaine de minutes.

Ajoutez le sucre, le vin, le bouillon, les abricots hachés, le curcuma, le cumin, le sel et le poivre.

Laissez le chutney cuire 40 minutes à feu doux en remuant de temps en temps.

Préparation du Magret

Lacerez le gras du magret avec un couteau. Préchauffez le four à 220°C.

Dans une poêle bien chaude et sans graisse, déposez les magrets côté graisse et laissez-les colorer. Retournez les magrets et laissez-les cuire 2 minutes.

Dans un plat qui va au four, déposez les magrets salés et poivrés et enfournez-les environ 10 minutes. Attention car la cuisson dépend de la taille des magrets et de votre four. S’ils sont trop rosés à votre goût, vous pouvez les remettre au four. Vous pouvez aussi faire précuire les magrets à la poêle à l’avance et les passer au four au moment de les servir.

A la sortie du four, laissez-les reposer 5 minutes sous une feuille de papier aluminium.

Tranchez les magrets et servez-les avec le chutney. En accompagnement, vous pouvez faire des pommes de terre sautées ou rôties au four, une purée …

On boit quoi avec ? Un Anjou Rouge, avec du corps et épicé. En ce qui nous concerne, nous avons mangé ce plat avec un Anjou rouge La Montée de l’Epine 2013 du Domaine Delesvaux.

 

Bûche aux bananes flambées et chocolat croquant 

Un Noël sans bûche c’est comme fêter Pâques sans chocolat, impossible ! Nous avons donc revisité la fameuse bûche aux parfums des îles. Mais prenez garde après, il n’est pas impossible d’avoir une vision du père Noël en short de bain sous les cocotiers!

Bûche bananes flambées au rhum et chocolat croquant

Préparation : 45min + 1 nuit au frais

Ingrédients pour le biscuit :

  • 4 oeufs entiers (blancs et jaunes séparés)
  • 2 blancs d’oeufs
  • 150 g de sucre
  • 100 g de farine

Ingrédients pour le croustillant chocolat :

  • 230 g de Nutella
  • 100 g de chocolat blanc
  • 150 g de crêpes dentelles

Ingrédients pour les bananes flambées :

  • 6/7 bananes
  • 2 bouchons de rhum

1ère étape : le biscuit 

Préchauffez le four à 180°C.

Fouettez les 4 jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine et bien mélanger.

Montez les 6 blancs en neige et incorporez-les petit à petit et délicatement au mélange de sucre, jaunes d’œufs et farine.

Versez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pendant 10 minutes. Le biscuit est cuit lorsqu’il est légèrement coloré mais encore moelleux.

À la sortie du four, posez un torchon humide sur le biscuit.

2ème étape : le croustillant au chocolat

Au bain-marie, faites fondre le Nutella avec le chocolat blanc. Lorsque le mélange est bien lisse, retirez du feu et ajoutez les crêpes dentelles émiettées. Bien mélangez.

3ème étape : les bananes flambées au rhum

Épluchez les bananes et coupez-les en deux dans le sens de la longueur.

Dans une poêle, faites fondre une noix de beurre et ajoutez les bananes. Laissez-les cuire une dizaine de minutes.

Versez le rhum dans la poêle et flambez avec une allumette. Une fois que le flambage est terminé, mettez les bananes dans une assiette et écrasez-les avec une fourchette.

4ème étape : le montage

Étalez le chocolat croustillant uniformément sur toute la surface du biscuit. Répartissez la purée de banane par-dessus la couche de chocolat.

Roulez la génoise délicatement (c’est la partie dangereuse de la recette).

Filmez la bûche et mettez-la au frais toute une nuit.

Au moment de vous mettre à table 

Sortez la bûche du frigo avant de vous mettre à table. Coupez les bouts pour qu’elle soit plus jolie.

Pour le décor, vous pouvez faire fondre quelques carrés de chocolat noir. Trempez une fourchette dans le chocolat fondu et agitez-la au-dessus de la bûche pour réaliser des filaments de chocolat. C’est rapide et pas compliqué.

Et avec on boit quoi ? Saumur Brut rosé parce qu’avec des bulles la fête est plus folle (parole de Saumuroise)

Vivement le 24 !

Pour ceux qui veulent faire un tour sur le site d’Angers Mag Info cliquez ici, vous pouvez aussi les suivre sur Facebook

Les Dodues ont participé à un dossier spécial menu de fêtes

Les Dodues ont participé à un dossier spécial menu de fêtes

Les Dodues

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Gâteau pomme vanille – coeur fondant aux marrons

 » Chauds les marrons, chauds ! « 

La crème de marrons, inconnue au bataillon pour mes gâteaux, jusqu’à… cette idée. Mélanger un gâteau au yaourt et un fondant à la crème de marrons dont j’avais la recette sous le coude pour vous depuis quelques temps.

??????????

Ingrédients pour 6 à 10 personnes, selon l’appétit:

Le fondant aux marrons

  • 80 g de beurre
  • 300 g de crème de marrons
  • 2 gros oeufs
  • 4 c.à.s bombées de fécule

Le gâteau au yaourt et pomme

  • 1 yaourt nature, à la vanille de préférence
  • 1 pot de sucre, le cassonade, non raffiné l’emporte dans mon placard
  • 2 pots de farine
  • 1 pot de fécule
  • 1 sachet de levure
  • 3 oeufs
  • 1/2 pot d’huile
  • 5 c.à.s de lait
  • 2 golden coupée en cubes

Préparez tous vos ingrédients, un saladier, une casserole et un fouet. Faites préchauffer votre four à 170°. Si vous voulez en faire un seul et même gâteau, je vous déconseille le moule à cake car la pâte restera crue au milieu, privilégiez plutôt un moule à tarte par exemple.

Préparez le gâteau aux marrons dans la casserole en faisant tout d’abord fondre le beurre et la crème de marrons en remuant. Quand les deux sont liés et que le mélange est homogène, éteindre le feu et ajoutez les oeufs et la fécule. Bien mélanger.

Pour le gâteau vanille, dans un saladier, mélangez tous les ingrédients dans l’ordre ci-dessus.

Dans des petits moules beurrés, commencez par y mettre de la pâte vanille à 1/4. Ensuite, bien au centre du moule, ajoutez votre préparation aux marrons jusqu’à la moitié du moule puis finissez par une couche vanille. Attention, pas trop, n’oubliez pas il y a de la levure dans la préparation. Mettre au four durant 25 minutes environ. Après, vous connaissez l’histoire… le planter de bâton (pardon, trop envie d’aller au ski !), le planter de couteau pour une cuisson parfaite, le but ici n’est pas d’avoir un coeur coulant !

Avec un petit thé de Noël, parfait pour attendre les fêtes !

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , ,

Wrap au coleslaw, tomates séchées, pousses d’épinards et fêta

Quand on veut économiser, un pique-nique fait maison c’est souvent la meilleure solution pour le déjeuner. Malheureusement, plusieurs fois les Dodus se sont faits avoir :  « Les micro-ondes de l’université sont aujourd’hui indisponibles » … Ok mais le gratin froid ça va: une fois, deux fois, mais au bout d’un moment vient l’heure de la remise en question… pourquoi ne pas privilégier quelque chose qui n’a pas besoin d’être réchauffé ?! Alors rien de tel qu’un wrap, léger, avec des ingrédients que l’on trouve durant la plupart de l’année.

Wrap 1

Ingrédients pour 2 personnes, soient 4 wraps:

  • 4 galettes de blé ou de maïs
  • 2 poignées de chou blanc émincé
  • 2 carottes
  • Une vingtaine/une poignée de pousses d’épinards
  • 1/4 oignon rouge
  • 1/2 citron, vert de préférence
  • 5 tomates séchées (en bocal)
  • 100 gr de feta
  • 2 c.à.s de fromage blanc ou même yaourt nature
  • 1 c.à.s de moutarde aux aromates (ex: Savora)
  • Sel, poivre
  • Des graines germées (facultatif mais très bon !)

La garniture : Emincez le chou blanc et l’oignon rouge. Coupez la fêta et les tomates séchées en petits cubes. Râpez les carottes et versez-y le jus de citron.

La sauce : mélangez le fromage blanc et la moutarde. Salez et poivrez la sauce, puis mélangez-la avec le chou blanc pour qu’il en soit imprégné. A défaut, vous pouvez remplacer par de la moutarde à l’ancienne mais vous n’aurez pas le même résultat.

Le pliage : Vous avez tous vos ingrédients prêts, garnissez selon l’ordre qu’il vous plaira et pliez !

Pliage wrap

Rabattez le haut et le bas de la galette puis sur un côté. Bien tasser les ingrédients et roulez-le sur lui-même.

Bien sûr, coupé en morceaux plus petits et maintenu par des pics, ce wrap égaillera vos apéros dinatoires ! Même les amatrices de viande s’en sont fait péter la peau du ventre, alors préparez-vous à un succès sans précédent avec cette recette… !

Wrap 3

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Muffins aux Carambars et à la Pomme

L’heure du goûter approche (on est jamais assez prévoyant !) et vous avez quelques Carambars qui traînent dans vos placards depuis Halloween ? Bonne nouvelle : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ; il ne vous reste plus qu’à trouver une recette pour les cuisiner au lieu de les grignoter simplement devant un film. Une suggestion ? En faire des… muffins ! Et histoire de prétendre que l’on mange équilibré avec cinq fruits et légumes par jour, rajoutons un peu de pomme dedans (et surtout parce que le mélange caramel-pomme c’est juste… au top!). Chers Dodus, faites chauffer le four, aujourd’hui on fait des muffins aux Carambars et à la pomme !

 2

 

Temps de préparation et cuisson : 20 + 15 minutes

Ingrédients pour 6 muffins :

  • 75 g de farine
  • 45 g de sucre
  • 5 cl de lait
  • 1 œuf
  • 1 c à c de levure chimique
  • 1 c à c d’huile
  • 15 Carambars
  • 1 pomme
  • Amandes en morceaux (pour la déco et un peu de croquant)

 

Préchauffez le four à 180°

Dans une casserole, versez le lait ; ajoutez les Carambars et une noisette de beurre. Faites fondre le tout à feu doux en remuant de temps en temps (astuce du jour : un peu de patience, ne lisez pas les blagues Carambars pendant cette étape… ou sinon bonjour caramel collant au fond de la casserole…).

Dans un saladier battez les œufs et le sucre

Ajoutez la farine, la levure, les Carambars fondus et l’huile. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Epluchez et coupez la pomme en petits dés ; incorporez les morceaux à la pâte

Remplissez les moules à muffins au 3/4

Pour un peu de croquant et de déco, vous pouvez disposer des morceaux d’amandes au sommet de vos muffins

Placez vos muffins au four pendant 15 minutes à 180°C

Bon goûter !

Hélène

Tagué , , , , , , , , ,

Cake dattes chèvre et noix

Pour se relancer après ce beau week-end de quatre jours (hé oui, le pont lors des jours fériés est un des avantages intéressants de l’université.. alors une pensée pour ceux qui ne l’ont pas eu !), quoi de mieux qu’un cake simple et gourmand à souhait !

Un cake ? On s’entend que cela reste encore un peu vague alors parlons peu, parlons bien, parlons… dattes, chèvre et noix ! Autrement dit un concentré de sucré, de salé, de moelleux, de croquant et de charnu.

Encore un jour gourmand pour nos papilles !

 IMG_4690

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 150 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 13 cl de lait demi-écrémé tiède
  • 200 g de chèvre (Sainte Maure)
  • 55 g de dattes
  • 60 g de noix
  • sel et poivre

 

Préchauffer le four à 180°

Enlever les noyaux et couper les dates en morceaux

Mélanger dans un saladier : les œufs, la farine, la levure, le sel et le poivre. Ajouter au fur et à mesure l’huile et le lait préalablement chauffé. Bien remuer.

Ajouter le chèvre (coupé en petit morceaux ou écrasé à la fourchette), les noix concassées et les dattes coupées. Mélanger bien le tout.

Verser le tout dans un moule à cake beurré et enfourner pendant 40 minutes

Bon appétit !

 

Hélène

Tagué , , , , , , , ,

Cookies chocolat et potiron

La nourriture en France, avouons-le, c’est un peu un marathon de tous les jours et de toutes les saisons. Le printemps calme le jeu en prévision de l’été et des maillots de bain, l’été se décontracte avec des salades et autres plats légers, puis vient l’automne où l’on se prépare à assumer l’hiver à l’aide de légumes plus gourmands les uns que les autres et l’on s’achève enfin, gentiment mais surement à coup de raclette, fondue et gratin en tout genre. Je mange donc je suis.

Je l’avoue, le crie haut et fort… J’adore l’automne ! Ses couleurs, ses fruits et légumes, sa lumière en fin de journée et après une ballade en forêt quoi de mieux qu’un bon goûter à base de… cookies ! Et Chers Dodus, nous sommes encore dans notre thématique d’Halloween alors en avant pour des Cookies au chocolat et potiron !

.

1

.

Cuisson : 15-20 minutes

Ingrédients :

  • 1 morceau de potiron de 130 g environ
  • 90 g de chocolat noir dessert
  • 1 orange
  • 1 oeuf
  • 225 g de farine
  • 90 g de beurre
  • 175 g de sucre
  • 50 g de cassonade
  • 1/2 c. à café de levure
  • 1 pincée de sel

Commencez par couper le beurre dans un saladier et laissez-le ramollir.P1230311

Pressez l’orange et coupez le potiron en petits morceaux. Versez le potiron dans une casserole, avec 75 gr de sucre et le jus pressé. Laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que le jus soit évaporé et que le potiron soit caramélisé. Mélangez de temps en temps.

Préchauffez le four à 190°

Pendant ce temps, fouettez le beurre ramolli avec le reste de sucre (100 gr) et la cassonade, puis ajoutez l’œuf en fouettant toujours. Ajoutez enfin les dés de potiron et le chocolat (préalablement coupé en petits morceaux).

Tamisez la farine, la levure et le sel. Versez-les au fur et à mesure dans la préparation en mélangeant délicatement.

Huilez la plaque du four. A l’aide d’une cuillére à soupe, déposez des petits tas de pâtes sur la plaque. Espacez bien chaque tas, ces petits Dodus vont bientôt se mettre à leur aise et s’étaler

Enfournez et faites cuire 15 à 20 min.

Sortez la plaque du four, décollez les cookies avec une spatule. Mangez-les tièdes avec un verre de lait ou une tasse de thé.
Bon goûter !
.

Hélène

.

Tagué , , , , , , , , ,

Soupe de Potiron mais pas que …

Aujourd’hui c’est soupe ! Je vous l’accorde dit comme ça ne fait pas rêver mais attendez de lire la suite. Qui dit soupe dit souvent régime sauf que CETTE soupe elle n’est pas faite pour maigrir (le régime on verra ça demain) mais bien pour se faire plaisir ! Qu’est ce qu’il y a dedans ? Du potiron (thème Halloween oblige), du fromage et du jambon de Vendée. Et pour encore plus de plaisir, je vous propose deux versions : une au chèvre frais et l’autre à la Fourme d’Ambert. Vous en prendrez bien une petite louche ?

IMG_4643

Ingrédients pour 4 personnes :

  • environ 600g de potiron
  • 1 marmite de bouillon légumes Knorr
  • 1 grosse échalote ou 3 petites
  • 1/2 L d’eau
  • 2 tranches de jambon de Vendée
  • pour la version chèvre : 200g de chèvre frais type petit Billy
  • pour la version Fourme : 150g de fourme d’Ambert + 100g de crème épaisse

Éplucher le potiron et le couper en cubes d’environ 5 cm. Éplucher et émincer les échalotes. Dans une cocotte, faire chauffer une noix de beurre avec un filet d’huile. Faire revenir les échalotes puis ajouter les cubes de potiron. Mélanger et laisser cuire quelques minutes. Ajouter l’eau et le bouillon, couvrir et laisser cuire entre 20 et 30 min. Planter un couteau dans les cubes de potiron pour vérifier la cuisson.

Mixer la soupe à l’aide d’un mixeur plongeur ou d’un blender. Vous pouvez ajouter de l’eau si la soupe est trop épaisse à votre goût.

Couper le jambon en petits morceaux puis les faire revenir quelques minutes dans une poêle.

Pour la version chèvre : Mettre la soupe à chauffer dans une casserole. Couper 150g de chèvre en petits morceaux  et le faire fondre dans la soupe. Couper les 50g de chèvre restant en petits morceaux.

Pour la version Fourme : Ajouter 100g de crème épaisse à la soupe. Couper la fourme d’Ambert en petits cubes.

Pour le dressage, verser la soupe dans un bol, ajouter des morceaux de jambon et de fromage.

IMG_4647

.

Et voilà c’est prêt !

Manon

Tagué , , , , , , ,