Archives de Catégorie: Miam du Fromage

Tourtes aux oignons et au parmesan

Pour tout ceux qui adorent les oignons, l’ail et n’ont pas peur de puer d’la gueule : cette recette est pour vous ! Une touche italienne agrémente le plat d’aujourd’hui : du Parmesan…

Paraît-il que mâcher du persil, rafraîchit l’haleine… J’suis pas convaincu que ça efface la puissante odeur de la farce du jour. Blague à part, n’oubliez pas le persil : ça change tout !

On est vendredi et je partirais bien en Italie pour le week-end. Je me console donc avec :

mes petites tourtes à l’oignon et au parmesan

IMG_20150222_214412 (3)

Ingrédients pour la farce :

  • 4 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 75 g de parmesan
  • 3 c. à soupe d’huile
  • 4 c. à soupe de persil frais
  • sel
  • poivre

Ingrédients pour la pâte :

  • 175 g de farine
  • 100 g de beurre coupé en dés (à sortir au début de la recette)
  • 1/2 c. à café de sel
  • 4 c. à soupe d’eau
  • 1 jaune d’œuf (facultatif)

IMG_20150222_195002 (2)

Préparation de la farce :

Eplucher les oignons et les émincer. Au tour des gousses d’ail, après les avoir émincé, il est nécessaire de les écraser. Dans une poêle, faire chauffer de l’huile, puis y faire fondre les oignons et l’ail, pendant une quinzaine de minutes. Pendant ce temps, râper le parmesan et hacher le persil frais.

Quand l’ail et l’oignon sont fondants, retirer la poêle du feu. Ajouter à la préparation : le persil, le fromage et bien sûr une légère pincée de sel et de poivre.

Passons à l’étape de la préparation de la pâte (si vous avez la flemme ou pas le temps : une pâte achetée en magasin fera l’affaire..)

Dans un saladier, verser la farine et le sel, y incorporer le beurre coupé en dés, du bout des doigts. Quand vous obtenez une texture comme de la chapelure, vous pouvez verser l’eau peu à peu en remuant, afin d’obtenir une belle pâte.

L’étape finale :

Préchauffer votre four à 220°C.

Sur un coin de la table, parsemer de la farine et étaler avec précaution votre pâte. Puis à l’aide d’un cercle, d’un bol par exemple, former 8 ronds de tailles identiques.

Maintenant, on peut les disposer dans les moules, et foncer les 4 moules (la pâte doit bien prendre la forme des parois des moules). Plus qu’à installer notre farce, puis recouvrir avec les 4 ronds restants.

Ne pas oublier de faire un trou sur le dessus de la tourte à l’aide d’un couteau, et de bien lier les deux ronds de pâte de chaque tourte, en appuyant sur les bords.

Un peu de brillant pour nos tourtes ? Avec un pinceau, vous pouvez napper le dessus de vos tourtes avec du jaune d’œuf.

IMG_20150222_210507 (2)

On commence à avoir faim ? On enfourne nos petites tourtes pendant 20 min environ.

IMG_20150222_213028 (2)

Plus qu’à servir avec une petite salade de mâche parsemé de raisins secs et de parmesan.

IMG_20150222_214448 (2)

Tagué , , , , , , , , , ,

Cappuccino froid de courgettes, chantilly de chèvre frais et tartare de tomates

Je pense que nous sommes tous d’accords sur un point…quand la canicule s’installe (et oui 40° sur mon thermomètre alsacien!) notre esprit de cuisine ne penche pas en faveur de la raclette! Plutôt quelque chose de frais et léger, à déguster sur le pouce, entre amis, ou en repas tout court. Donc aujourd’hui on cuisine light (je n’ai pas dis non plus que ça ne faisait pas prendre de poids oh! on reste dodues! mais il faudra déjà se faire un bon paquet de verrines quand même avant!) Aller, on lâche le Mont d’Or et on sort les courgettes!

Préparation :  20 min

Réfrigération : 20 min

11241228_10153476376778679_4842150142767588247_n

Ingrédients pour: soit une grosse verrine avec 18 pailles ou 18 petites verrines 😉 :

  • 1 courgette
  • 1 gousse d’ail hachée finement
  • 12 feuilles de basilic
  • 250g de chèvre frais
  • 1/2 càc de curry
  • 1/2 càc de coriandre moulue
  • 1/2 càc de gingembre
  • 3 càc de crème épaisse
  • un peu d’huile d’olive
  • 4 tomates bien mures
  • persil plat haché

Concernant le curry, la coriandre et le gingembre, sachez que si vous n’en n’avez pas chez vous, no stress !  laissez libre court à votre imagination !

Coupez la courgette en petits dés et placez la dans une casserole avec un peu d’huile d’olive. Lorsqu’elle est un peu dorée rajoutez un fond d’eau et laissez cuire 5 min. Ensuite mettez la dans un bol avec la gousse d’ail hachée et les 12 feuilles de basilic. Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, salez, poivrez, puis réservez au frais.

Pour la chantilly de chèvre, mélangez le chèvre frais avec le curry, la coriandre moulue, le gingembre et un peu d’huile d’olive. Ajoutez la crème épaisse, du sel, du poivre et mixez le tout à nouveau. Laissez au réfrigérateur.

Dois-je vraiment vous expliquer comment on fait un tartare de tomate? Allez, coupez moi ces tomates en tout tout petits dés et ajoutez le persil, un peu de sel et de poivre du moulin. Conservez dans un bol.

¨Pour construire la grosse verrine ou les 18 petites, selon votre gourmandise !, commencez par mettre au fond la courgette, puis avec une poche à douille étalez le chèvre frais et finissez par les tomates et le persil !

Accompagnez ces verrines d’un bon gaspacho et le tout à déguster bien frais !

11737856_10153476376913679_7235389888938625500_n

Claire

Tagué , , , , , , , ,

Roulé boulé de Poulet à la Feta et Tomates séchées pané aux Cornflakes

Le titre fait la taille d’un roman certes mais je n’ai pas trouvé le moyen de faire plus court, au moins tout est dit ! C’est une recette à mi-chemin entre le cordon-bleu, l’escalope panée et … bah c’est déjà pas mal. Un plat simple, regressif et réconfortant à souhait qui changera du blanc de poulet sec et nature cuit à la va-vite dans une poêle (tout le monde voit de quoi je parle j’en suis sûre). Encore mieux que le fameux jambon-coquillettes. Pas besoin de s’appeler Bocuse pour réaliser ces roulés, recette accessible de 3 à 99 ans. Promis juré !

PS : les quantités sont pour de bons mangeurs, prévoir un roulé pour 2 pour les petits-appétits (les Dodues ont parfois les yeux plus gros que le ventre).11203159_10153333153319612_1483323778928830122_n

Ingrédients pour 4 roulés

  • 4 blancs de poulets ouverts en escalope assez larges
  • 1/2 pot de tomates séchées
  • 1 bloc de féta
  • 250g de Corn Flakes nature (non sucrés et surtout sans miel)
  • 2 oeufs
  • de la farine
  • 50g de beurre + huile (pour la cuisson)

Hacher les tomates séchées et les mettre dans un bol puis ajouter la feta émiettée et mélanger. Saler légèrement et poivrer. Vous pouvez aussi rajouter du piment d’espelette, du thym, du basilic …

Préparer 3 assiettes pour la panure. Dans la 1ère, mettre la farine. Dans la 2ème, mettre les oeufs battus. Dans la 3ème, mettre les corn flakes que vous aurez préalablement réduits en grosses miettes.

Préchauffer le four à 200°C.

Sur une planche, poser une escalope de poulet. Au milieu et dans le sens de la longueur, disposer la garniture de tomates séchées et de feta (l’équivalent de 3 cuillères à soupe environ, s’il y a trop de graniture vous ne pourrez pas rouler les escalopes correctement), puis rouler l’escalope de façon à obtenir une sorte de ballotine en veillant à ce que la garniture se retrouve bien au milieu (cf  la photo). Passer la ballotine dans la farine, puis l’oeuf et enfin les corn flakes. La panure permet à la ballotine de se tenir. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez les faire tenir avec des piques. Renouveler l’opération avec les 3 autres escalopes.

Une fois que les 4 sont prêtes, faire chauffer un fond d’huile avec le beurre dans une sauteuse et faire revenir les ballotines jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées puis les mettre dans un plat au four une vingtaine de minutes. A la sortie du four, vérifier que le poulet est bien cuit au milieu à l’aide d’un couteau.

Je les ai servies avec du riz aux courgettes mais vous pouvez aussi faire un tian de légumes (la recette c’est par ici), des aubergines grillées, une ratatouille …

Manon

 

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Feuilleté à la fondue d’Echalotes, Livarot et graines de cumin

Amis amateurs de fromages qui ont du caractère, cette recette est faite pour vous ! (pour les amateurs de vache qui rit il faudra repasser plus tard).

Passionnée de fromage, s’il y a bien une chose qui ne manque jamais dans mon frigo c’est du … fromage. Je vis fromage, je mange fromage, je travaille même fromage (oui parce qu’en plus de le manger j’ai décidé d’en vendre). Offrez moi un plateau de fromage plutôt qu’un bouquet de fleur et je suis la plus heureuse du monde ! Vous me direz quel est le lien avec la recette ? Eh bien voilà, le mois dernier, Charlotte (la Dodue Normande) est venue sur Paris et m’a rapporté du Pont l’Evêque et du Livarot de sa terre promise normande. Si le Pont l’Évêque n’a pas fait de vieux os dans le frigo, cela n’a pas été le cas du Livarot. Trop fort à mon goût et commençant à chatouiller les narines de mes colocataires lorsqu’elles ouvraient le frigo, je me suis décidée à le cuisiner. C’est là qu’est né le feuilleté à la fondue d’échalotes, Livarot et graines de cumin. Mariage original et réussi ! feuilleté

Ingrédients pour 4/5 personnes :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 1/2 livarot
  • 500g d’échalotes
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 cuillère à soupe de graine de cumin
  • sel et poivre

Éplucher les échalotes et les émincer. Dans une poêle, faire fondre un morceau de beurre avec un peu d’huile. Ajouter les échalotes et les laisser confire à feu doux pendant une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps. Ajouter les graines de cumin, le sel et le poivre.

Préchauffer le four à 200°C.

Retirer partiellement la croûte du livarot et le couper en morceaux.

Sur une plaque, dérouler une pâte feuilletée. Étaler la fondue d’échalote en laissant un espace sur les bords (pour permettre de souder les deux pâtes feuilletées) et répartir les morceaux de livarot. Poser la deuxième pâte feuilletée par dessus et souder les bords en pinçant avec vos doigts. Percer un trou au milieu avec un couteau et étaler le jaune d’œuf avec un pinceau pour que le feuilleté soit doré.

Enfourner pendant environ 30 minutes.

A manger dès la sortie du four (recette qui n’est pas faite pour être réchauffée).

Manon

Tagué , , , , , , , , , , ,

Soupe lentilles corail – sucrine du Berry et sa Chantilly de chèvre frais

Dicton doduesque du jour : Contre Mars et ses giboulées, je lutte avec une super soupe pour me réchauffer :

Soupe lentilles corail / courge sucrine du Berry

accompagnée d’une chantilly au chèvre frais 

Amatrice de pains, j’ai craqué pour un pain noix/noisettes pour la touche finale de ma recette qui réchauffe les corps et les cœurs bien dodus.

IMG_20150222_162018

 

Ingrédients pour la soupe lentilles corail – sucrine du Berry :

  • 1 courge sucrine du Berry d’1 kilo environ (ou bien la courge que vous avez sous la main)
  • 1 verre de lentilles corail
  • 1 poireau
  • 15 cl de lait de coco
  • 2 cuillères à café de fenouil en poudre
  • huile d’olive
  • sel / poivre

 

 

 

 

Préparation de la soupe :

Émincer grossièrement le poireau. Couper la sucrine du Berry en quatre puis enlever les graines et la peau. Découper la courge en cubes. Dans une cocotte, faire chauffer à feu doux une cuillère d’huile d’olive. Ajouter dans la cocotte et faire revenir le poireau émincé.

Il est temps d’ajouter le reste des ingrédients : les cubes de courge, le verre de lentilles corail et le fenouil. N’oubliez pas de verser également deux verres et demi d’eau. C’est parti, on allume le feu… et on porte à ébullition. Quand l’eau bout, baisser le feu, et laisser cuire doucement pendant une vingtaine de minutes. Quand la sucrine du Berry est fondante, incorporer au mélange le lait de coco et le sel.

Prêt ? Mixer !

Ingrédients pour la chantilly de chèvre :

  • 100 g de Tofu soyeux (magasin bio)
  • 200 g de fromage de chèvre frais
  • 2 cuillères à soupe de persil frais

IMG_20150222_172841

Préparation de la chantilly :

Mixer le fromage de chèvre frais, le tofu et le persil frais haché. Goûter et ajouter du sel ou poivre selon vos goûts.

Faire griller du pain.

Servir la soupe bien chaude accompagnée de sa chantilly et de pain grillé.

Perso, voici mon plateau de ce soir !

IMG_20150222_181111

Bonne dégustation mes chers Dodus !

Amandine

Tagué , , , , , , , ,

Cannelés au Comté et au Chorizo

Les Dodues sont encore vivantes ! Là vous devez vous dire : « Ouf je pensais qu’ils avaient fait une overdose de foie gras et de chocolat à Noël ». Ça aurait pu être le cas mais nous avons seulement pris un mois de vacances car nous avions un programme chargé : fêtes de Noël, passer les partiels et pour finir en beauté un petit séjour au Portugal pour recharger les batteries avant d’attaquer 6 mois de stage. Avec tout ça pas le temps de se mettre aux fourneaux mais ça y est les vacances des Dodues sont terminées. C’est parti pour une année 2015 pleine de gourmandise et de joie de vivre. Dans la liste de nos bonnes résolutions ? Pas de régime, on ne s’y tient pas plus d’une demi-journée, peut-être un peu de sport mais surtout plein d’articles sympas qui vous donneront l’eau à la bouche et l’envie d’enfiler un tablier.

Et on commence les festivités avec des cannelés salés au comté et au chorizo. Pour ceux qui n’ont pas envie de passer du temps à organiser un apéro et qui en ont marre des tartines de rillettes, cette recette vous conviendra parfaitement. Les cannelés sont bêtes comme chou à préparer. On prend l’apéro quand ?

Blog 3

Ingrédients pour une trentaine de mini cannelés :

  • 130g de chorizo
  • 180 g de comté
  • 50 cl de lait
  • 60g de beurre
  • 1 oeuf+ un jaune
  • 100g de farine
  • sel et poivre

Préchauffer le four à 210°C.

Mettre le lait et le beurre dans une casserole et faire bouillir. Dans un saladier, mélanger la farine, l’œuf et le jaune d’œuf. Saler et poivrer.

Lorsque le lait bout, l’incorporer petit à petit au mélange afin d’obtenir une pâte homogène.

Ajouter le chorizo et le comté coupés en petits morceaux et mélanger.

Remplir les moules à cannelés aux 3/4 et les mettre au four pendant 45 minutes. Attendre qu’ils aient refroidi avant de les démouler.

Manon

Tagué , , , , , , , ,

Gratin pommes de terre – butternut – cheddar

Comme une envie d’un bon gros gratin dauphinois revisité ! Oui, oui quand on est dodue, on veut toujours plus de gourmandise ! Alors faisons entrer dans la danse, notre plus grand ami, le fromage. Un petit clin d’œil pour nos amis anglais, ce sera du cheddar ! Et quand les Dodues revisitent un plat, ils ne le font pas à moitié, la courge butternut sera de la partie.

À vos fourneaux ! Promis le plus long dans la recette, sera le temps où vous saliverez devant la porte du four en observant le fromage se dorer la pilule..

img_20141123_122815

Ingrédients :

  • 500 g pommes de terre (suggestion : misées sur Charlotte ou Amandine pour la variété : elles adorent les gratins !)
  • 500 g de butternut
  • 200 g de cheddar
  • 40 cl  de crème liquide
  • 40 cl de lait
  • sel et poivre
  • 1 bonne pointe de couteau de 4 épices
  • beurre

Préparation :

Préchauffer le four à 200°C.

Éplucher les pommes de terre et le butternut, puis couper-les en fines lamelles. Placer les lamelles dans un saladier, saler et poivrer généreusement, saupoudrer d’épices et mélanger à l’aide vos mains afin que les patates et le butternut s’imprègnent de ces épices. D’autre part, râper le cheddar.

Beurrer votre plat à gratin, disposer une couche du mélange pommes de terre et butternut, puis disposer une couche de cheddar, et napper le tout de la moitié de la crème liquide (20 cl) et du lait (20 cl). Répéter l’opération précédente dans le même ordre : patates/butternut puis cheddar et pour finir crème/lait.

Enfourner au four pendant 1 heure environ.

img_20141123_141555

Faites place au gratin pommes de terre, butternut et cheddar !

Amandine

Tagué , , , ,

Röstis pomme de terre, oignon, mozzarella et maïs

Il y a des périodes où l’on a plus grand chose dans le frigo, peu d’idées et la flemme de faire des courses.. Mais il nous reste souvent quelques patates, un oignon, et une boîte de maïs. Alors plus qu’à aller à la superette du coin pour acheter un sachet de mozzarella pour agrémenter le tout ! De plus, pour préparer des röstis, pas besoin d’être Bocuse !

C’est parti, plus qu’à cuisiner !

wp_20141122_030[1]

Ingrédients :

  • 350 g de pommes de terre fermes (poids épluché)
  • 1 gros oignon ou 2 petits oignons
  • 75 g de maïs
  • 1 œuf
  • 200 g de mozzarella
  • origan ou basilic
  • huile d’olive
  • sel et poivre

wp_20141122_003[1]

Préparation :

Émincer l’oignon. Peler et râper les pommes de terre puis la mozzarella avec une grosse grille. Placer l’oignon, les pommes de terre et la mozzarella dans un saladier, ajouter l’œuf battu, le maïs. Assaisonner le mélange avec du basilic ou de l’origan, du sel et du poivre.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile d’olive, puis former des petits tas à l’aide d’une cuillère que vous déposerez au fur et à mesure dans la poêle. Aplatir légèrement les petits tas afin de former de minis galettes. Laisser cuire six minutes environ de chaque côté, tout en surveillant.

wp_20141122_025[1]

À servir avec de la salade et pourquoi pas un peu de mozza et des olives !

Amandine

Tagué , , , , , , , ,

Salade de pâtes à la betterave et au chèvre

Tout le monde connaît l’indémodable entrée : les cubes de betterave en vinaigrette. Personnellement cela ne m’a jamais fait rêver ! Et si la question du jour devenait : « Comment préparer la betterave de manière plus originale ? »

Pour y répondre, je vous propose de réaliser une salade de pâtes originale. L’atout gourmandise de la recette : l’association betterave-ail-chèvre frais. Ce mariage de saveurs délicatement parfumé d’huile d’olive et parsemé de sésame grillé, ravira votre palais.

wp_20141004_008

Ingrédients :

  • 300 g de pâtes (pour ma part je penche pour des pâtes semi-complètes)
  • 110 g de betterave crue
  • 180 g de betterave cuite
  • 1 chèvre frais
  • 1 ou 2 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • graines de sésame
  • sel et poivre

Préparation :

Faire cuire les pâtes, quand elles sont al dente, les égoutter et les passer sous l’eau froide.

Hacher l’ail. Couper la betterave crue et la betterave cuite en fines lamelles.

Dans une poêle chaude, faire revenir tout d’abord l’ail dans de l’huile d’olive. Ajouter les pâtes ainsi que la betterave crue et cuite. Mélanger le tout.

Au moment de servir, ajouter sur le dessus le chèvre frais, un filet d’huile d’olive, et les graines de sésame grillé.

wp_20141004_007

Amandine

 

Tagué , , , ,

Et si on se faisait une Raclette ?

Le froid pointe à peine le bout de son nez que l’on rêve plus que d’une chose : manger une raclette ! L’avantage c’est qu’il n’y  a pas besoin de passer l’après-midi en cuisine et que ça plait à tout le monde, même ceux qui n’aiment généralement pas le fromage. Certes ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour les hanches mais on s’en fiche, le principal c’est de se faire plaisir ! Et là vous vous demandez pourquoi écrire un article sur une raclette si c’était juste pour vous dire ça … Eh bien c’est pour vous montrer comment révolutionner une raclette classique. C’est parti pour un mode d’emploi spécial raclette originale.

Raclette 2

Du fromage à raclette oui, mais pas que …

Si l’on part du principe que tous les fromages fondent, on peut donc tous les utiliser pour faire une raclette (étant donné que selon la légende il existe plus de fromages que de jours dans l’année, ça fait un sacré paquet d’options). La star de la soirée raclette c’est … le fromage à raclette bien sûr mais pas que. Vous pouvez aussi prendre des fromages à pâte persillée (fromages bleus), du Chèvre, du Comté, du Morbier, du Saint Nectaire, du Reblochon et je m’arrête là sinon ça pourrait durer des heures. Je vous propose une liste des fromages par catégorie que vous pouvez utiliser. Le mieux est d’en prendre un ou deux de chaque catégorie pour varier les goûts.

Fromages à pâte pressée non cuite :

  • Raclette nature
  • Raclette fumée
  • Raclette aromatisée : à la moutarde, au poivre …
  • Morbier
  • Saint Nectaire
  • Reblochon

Fromages à pâte cuite :

  • Comté jeune
  • Beaufort
  • Vacherin Fribourgeois

Fromages à pâte persillée

  • Roquefort (lait de brebis)
  • Fourme d’Ambert (plus doux que du roquefort)
  • Bleu de Gex

Chèvres : choisissez des chèvres pas trop affinés pour qu’ils puissent fondre

  • Chabichou
  • Sainte Maure
  • Briquette
  • Mothais

On compte en moyenne 200g de fromage par personne (tous fromages confondus). Par exemple pour 6, il faut 1,200kg de fromage : 500g de fromage à raclette, 300g de morbier, 200g de chèvre et 200g de Fourme d’Ambert. S’il vous reste du fromage après la raclette ce n’est pas perdu ! Vous pouvez faire une sauce pour des pâtes en les faisant fondre dans de la crème, faire une quiche, une pizza …

Les Charcuteries

Pour la charcuterie, rien de tel qu’un assortiment varié : jambon blanc, jambon de Bayonne, pancetta, bacon, coppa, viande des grisons, chorizo, saucisson,… La petite touche originale made in Dodue est le boudin noir. Il se marie à merveille avec les fromages bleus. Moi aussi avant je n’y croyais pas mais je vous assure que c’est excellent. Faites le fondre en tranche avec un morceau de fromage à pâte persillée et vous m’en direz des nouvelles. Il faut compter 2/3 tranches de chaque charcuterie par personne

Les Accompagnements

Evidemment, il y  a l’incontournable pomme de terre cuite à la vapeur sinon c’est pas vraiment une raclette mais ce n’est pas tout. Pour un peu de fraîcheur, prenez des champignons de Paris crus, des tomates cerises, des cornichons ou petits oignons au vinaigre etc. Pour une petite touche rigolote, achetez des œufs de caille. Chacun pourra réaliser son petit œuf sur le plat dans son poêlon. Un gage pour celui qui fait tomber une coquille dedans ! Et bien sur, n’oubliez pas une bonne salade verte ou une salade d’endive pour accompagner le tout.

Raclette 1

Le mot de la fin : « On ne peut pas acheter le bonheur mais on peut acheter du fromage et c’est presque pareil ».

Manon

Tagué , , , , , , , , , , , , ,