Archives de Catégorie: Bienvenue en Angleterre

Shortbreads à la fleur d’oranger

Rien de mieux qu’un bon temps pluvieux pour réveiller les merveilleux pâtissiers qui sont en nous! De plus, en attendant le début du stage en sachant qu’on n’a rien d’autre à faire, quoi de mieux que d’en profiter pour faire ce qu’on adore: la cuisine! Et cette fois-ci direction l’Ecosse avec les Shortbreads, délicieux petits gâteaux au beurre, auxquels j’ai décidé de rajouter de la fleur d’oranger, histoire de nous faire voyager dans un endroit beau et ensoleillé!

Temps de préparation: 10min10402798_10153067580318679_4138202807352270941_n

Temps de repos: 30min

Temps de cuisson: 20min

Ingrédients pour environ 25 shortbreads:

  • 100g de sucre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 200g de beurre coupé en dés et légèrement fondu
  • 300g de farine
  • 1 1/2 cuillère à café de fleur d’oranger
  • du beurre fondu pour badigeonner le dessus des biscuits
  • de la fleur de sel (facultatif)

Dans un saladier, mélangez le beurre, le sucre et la fleur d’oranger. Rajoutez ensuite la farine et battez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Finissez par faire une boule de pâte et placez au frigo pendant 30 min.

Après quoi, transférez la pâte sur une surface farinée et l’étaler sur une épaisseur d’environ 1 cm. Découpez des petits rectangles de 3x7cm et placez-les sur une plaque allant au four. Si vous n’avez pas de mètre à portée de main, et que vous avez clairement la flemme d’aller en acheter un pour l’occasion, faites selon votre gourmandise!

Badigeonner-les de beurre fondu, et pour la petite touche de fantaisie, saupoudrez de fleur de sel, de feuilles de thé noir ou de vermicelles!

Enfournez pendant 20 min environ, jusqu’à ce que les biscuits commencent à dorer, puis laissez refroidir.

10409695_10153067580203679_897857219796057165_n

Personnellement, j’ai une petite préférence pour la fleur de sel qui révèle un salé/sucré assez exceptionnel, et avec un verre de lait c’est extra!

Qui a dit qu’on devait grandir?

Claire

Publicités
Tagué , , , , ,

Garlic Bread aux Amandes

J’ai découvert le Garlic Bread en Angleterre lorsque ma coloc’ était prête à me jeter dans la tamise quand je lui ai dit que, non, je ne savais pas ce que c’était. « Mais si tu dois savoir ! Ca ne s’appelle pas French Garlic Bread juste pour le plaisir de la Reine ! Et de toute façon vu que vous les français vous mangez de l’ail matin, midi et soir, ça doit bien venir de chez vous ! ». Evidemment ! Où avais-je la tête ! C’est vrai qu’à ce rythme là les français se transformeront en gousse d’ail voyons ! Bref, avec tout ça j’ai été obligée d’en manger le soir même. Et je dois dire que je ne le regrette absolument pas ! Mais attention chers Dodus, je dois vous dire que si vous avez prévu de sortir entre amis ce soir là, comptez un espace d’un mètre au moins entre vous et votre entourage…juste par sécurité. Parce que cette recette contient beaucoup d’ail. Néanmoins elle est parfaite pour un petit apéro rapide et délicieux. Personnellement j’ai décidé de rajouter des amandes dans le beurre ce qui donne un léger goût sucré qui se marie très bien avec la recette.

 

Temps de préparation : 15min

Temps de cuisson : 15min

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 1 baguette cuite (on vous dira souvent d’utiliser une baguette qui n’est pas cuite mais personnellement la vraie baguette de chez le boulanger est meilleure et croustille plus lorsqu’elle sort du four !)
  • 2 gousses d’ail
  • 150g de beurre salé
  • Du persil (selon votre convenance)
  • 50g d’amandes en poudre ou effilées

Préchauffez le four à 180°C

Coupez la baguette en tranches, sans aller jusqu’au bout. Les tranches de pain doivent être jointes sur 2cm environ.

Coupez le beurre en petits dés et placez-le dans un saladier. Attention il doit être légèrement mou afin de pouvoir l’écraser. Ajoutez-y l’ail haché, le persil et les amandes pour former une pâte homogène.

Etalez des morceaux de ce mélange, entre les tranches de pain (des 2 côtés de chaque tranche).

Enfournez pendant 15min entre 100° et 120°, de manière à ce que le beurre puisse fondre.

 P1240014

Servez chaud et n’oubliez pas le chewing-gum !

Claire

Tagué , , , , , , , , ,

Mousse au chocolat à la Guinness

Le mauvais temps est de retour et amène avec lui les envies de déprime et le déni total des montagnes de dossiers à rendre, que ce soit pour le travail ou la fac. Bien au contraire, il nous incite plutôt à rester sous un plaid bien chaud et à hiberner toute la journée, un thé dans une main et la tablette de chocolat dans l’autre (oui parce que restons raisonnable, le chocolat chaud ET la tablette…on joue avec le feu là non ?). Alors pour éviter cet après midi de débauche je vous propose une recette facile et originale : une mousse au chocolat à la Guinness ! David, éternel buveur de Guinness, me l’a fait découvrir sur leur site et je me suis dit que passer à côté de cette occasion de manger du chocolat serait une grossière erreur !

 

Temps de préparation : 10 min10818450_10152888530698679_6913422795827152085_o

Temps de repos : 3h minimum

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 5 blancs d’œufs montés en neige
  • 5 jaunes d’œufs
  • 50g de sucre
  • 175g de chocolat (noir pour ceux qui préfèrent une mousse moins sucrée)
  • 60g de beure
  • 8-10cl de Guinness

 

Faites fondre le chocolat et le beurre dans une casserole ou au bain-marie.

Pendant ce temps, mélangez le sucre avec les jaunes d’œufs jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et légère.

Incorporez cette pâte au chocolat fondu et mélangez bien, puis, ajoutez la Guinness.

Faites monter les blancs en neige et ajoutez-les au reste. Tournez tout doucement pour obtenir un mélange lisse.

Versez dans des coupes et réfrigérez au minimum trois heures.

Personnellement je les ai décoré avec des petits LU émiettés, mais soyez créatifs !

1932221_10152888531448679_9105360168213010537_n

Claire

Tagué , , , , , , , ,

Scones à la vanille et raisins Earl Grey

Je vous avais parlé de cette chose tant merveilleuse que mystérieuse que l’on appelle les scones dans l’article sur My Favourite Place. Après quelques mois et dans un grand élan de gourmandise (ou peut-être juste une bonne excuse pour ne pas être de corvée de ménage) j’ai décidé de vous faire découvrir une version originale de ces petits gâteaux écossais, indispensables pour le tea-time !

Temps de préparation : 15minScones 1

Temps de cuisson : 15-20min

Ingrédients pour 8 scones :

  • 250g de farine
  • 40g de sucre
  • 50g de beurre
  • 1 jaune d’œuf
  • 150ml de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 50g de raisins secs
  • Du thé Earl Grey (s’il est brut remplissez la moitié de votre boule à thé)
  • 1 pincée de sel

 

Préchauffez votre four à 220°.

Commencez par préparer votre thé et laissez infuser les raisins secs dedans pendant toute la préparation des scones. Cela va leur permettre de s’imprégner des arômes de l’Earl Grey.

Dans un bol, mélangez la farine, le sucre, le sachet de levure chimique, les sachets de sucre vanillé et la pincée de sel.

Dans un autre bol, mélangez ensemble le lait avec le jaune d’œuf et rajoutez progressivement ce mélange aux éléments secs jusqu’à ce que cela forme une pâte molle. Si jamais elle colle trop, n’hésitez pas à rajouter un peu de farine.

Egouttez les raisins et rajoutez-les au mélange. Avec une cuillère à soupe, formez des boules de 3 à 4cm de diamètre et les déposer sur une plaque de cuisson antiadhésive.

Mettre au four pendant 15 à20min. Pour voir s’ils sont cuits, plongez la lame d’un couteau, celle-ci doit ressortir propre. N’hésitez pas à baisser un peu la température si vous voyez de la fumée noire s’échapper de votre four ! (Quoiqu’il y aient des chances pour que ça soit trop tard).

Pour faire « totally British » dégustez vos scones avec de la crème fraiche ou de la marmelade. Sinon ça passe très bien avec de la confiture ou juste du beurre salé !

Scones 2

Claire

Tagué , , , , , , ,

Trifle aux Pommes et Poires

Le froid arrive à grandes enjambées et il est nécessaire de faire nos provisions de crème et de sucre pour l’hiver ! J’insiste sur la nécessité de la situation parce qu’en même temps ça nous donne aussi une bonne excuse pour manger ce qu’on aime ! Même si c’est anglais ? Evidemment ! Et plus encore si c’est anglais parce tout le monde sait que niveau dessert à la crème, ils mettent le pot (de crème) ! Parmi leurs exploits dans ce domaine, le Trifle. Prisé en Angleterre, son pays d’origine, il se compose de crème, de crème et de crème…ah euh non c’est pas ça…de crème, de biscuit et de fruits (il faut bien se donner bonne conscience !). Normalement préparé avec des fraises, je vous concède qu’il est rare de trouver ce fruit en automne donc, j’ai décidé de les remplacer par des fruits de saison : des pommes et des poires. Allez, à votre mascarpone mes Dodus, aujourd’hui on cuisine anglais !

.IMG_3878

Temps de préparation : 30min

Temps de repos : 1h-1h30

Ingrédients pour 4 verrines :

  • 125g de mascarpone
  • 300g de pommes et de poires (mélangés)
  • 15cl de crème fleurette
  • 50g de sucre
  • Des palets bretons (ou des biscuits à la cuillère selon votre préférence)

.

Commencez par éplucher les pommes et les poires puis coupez-les en petits dés. Mettez les dans une poêle allant sur le feu et rajoutez du sucre pour les caraméliser (la dose de sucre est selon votre gourmandise mais évitez l’overdose !)

Emiettez les palets bretons au fond de chaque verrine. Comptez grosso modo 2 palets par verrine de manière à ce qu’il y ait un peu de goût.

Au batteur, mélangez le mascarpone et le sucre. A côté, fouettez la crème fleurette en chantilly et l’incorporez délicatement au mélange précédant (il est important que le crème soit froide sinon elle ne montera pas beaucoup voire pas du tout !).

Une fois vos fruits cuits, ajoutez les morceaux de pommes et de poires dans les verrines et rajoutez la préparation au mascarpone.

Enfin, conservez environ 1h au frais avant de servir.

Si l’envie vous vient de vous lancer dans de la décoration, n’hésitez pas à saupoudrer de chocolat en poudre ou chocolat noir râpé !

Que la crème du Trifle soit avec vous…et avec votre estomac !

.

IMG_3879

.

Claire

Tagué , , , , , , , , ,

Cornish Pasties

Connaissez-vous le syndrome de la feuille blanche ? (Ne mentez pas tout le monde s’est, un jour, retrouvé devant sa feuille de philosophie le jour du bac en pensant «pourquoi sur les dix mots de mon sujet je n’en comprends qu’un seul ?). Et bien voilà ce qu’il m’est arrivé pour cet article. Le jour de la publication approchait et je n’avais toujours pas trouvé de recette digne de satisfaire vos papilles de gourmand….en d’autre termes, un vrai drame. J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et d’aller fouiller dans l’antre du paradis des recettes anglaises par excellence : le placard de Mummy ! Et là, je suis tombée nez à nez avec un livre datant d’avant l’époque où Jésus a perdu ses sandales….c’est à dire très vieux. Si vieux que même mon adorable chien, adepte des cahiers, livres et autres objet à feuilles en tout genre, n’en n’a pas voulu. Si vieux que lorsque je l’ai ouvert j’ai dû me connecter à la technologie pour savoir à quoi correspondaient les mesures hiéroglyphiques qui se présentaient à moi. Bref, tout ça pour dire que j’ai passé un sale quart d’heure ! Mais ça n’a pas été en vain puisque aujourd’hui je vous emmène en Cornouailles, région d’origine du plat, pour vous faire découvrir les fameux Cornish Pasties !

Temps de préparation : 10min

Temps de cuisson : 40min

Ingrédients pour 4 personnes :WP_20140522_005

  • 250g de pâte brisée
  • 175g de viande hachée (la cuisson est plus rapide mais si vous avez des restes de viandes n’hésitez pas !)
  • 2 pommes de terre épluchées et râpées grossièrement
  • 1 petit navet jaune épluché et râpé grossièrement (ou carotte ! c’est très bon aussi !)
  • 1 oignon coupé en petit dé
  • Sel, poivre
  • 40g de beurre
  • 1 œuf pour doré

Déroulez la pâte sur une planche légèrement farinée et découpez des cercles d’à peu près 7cm de diamètres dans celle-ci (personnellement j’ai utilisé une grande sous-tasse pour les faire donc si vous n’avez pas d’ustensiles de cuisine, ou que vous représentez fièrement la classe étudiante, soyez inventifs !).

Si vous avez décidé d’utiliser des restes de viandes, coupez-les en fines lamelles, sinon, mélangez directement la viande hachée avec les légumes (ne cuisez pas les légumes tout de suite, ils cuiront au four).

 Disposez le mélange au centre de chaque cercle, assaisonnez et finissez par ajouter une pointe de beurre (10g par pasties environ) sur le dessus (croyez-moi ça change tout !).

Humidifiez les extrémités de chaque cercle et pincez et tournez la pâte ensemble de manière à ce que cela ressemble un peu à des raviolis chinois (si vous n’en n’avez jamais vu, je ne peux plus rien pour vous !).

Faites un petit trou sur le côté de chaque pasties afin d’aérer et de faciliter la cuisson.

Dorez légèrement les pasties avec l’œuf et placez-les sur une plaque allant au four. Laissez cuire à 220° pendant 10min puis baissez la température à 180° pendant 30min.

WP_20140522_011

Pour la petite histoire, les cornish pasties étaient servis aux mineurs de Cornouailles, pour leur éviter de remonter des mines pour manger pendant la pause de midi. Le cornish était préparé de façon à avoir un côté salé et un côté sucré, le tout séparé par une fine pâte. Mais bon, ne nous aventurons pas dans les zones obscures pour le moment ! Bon Appétit !

Claire

Tagué , , ,

Le London Club

Vous ai-je déjà parlé de la folie des anglais ? (folie gourmande évidemment et non pas la folie au sens propre…quoique…). Enfin voilà, les anglais ne prennent pas deux heures de pause entre midi et deux, contrairement aux français (ah qu’il est bon d’être français !), c’est pourquoi, lorsque vous entrez dans un supermarché anglais aux alentours de midi, vous vous retrouvez dans la même situation qu’un certain Dodu dans un match de rugby. Et non, pas d’hommes musclés fonçant droit sur nous les filles, juste deux rayons entiers de sandwichs devant vous, flanqués d’une horde de gens affamés près à sortir les crocs pour avoir le meilleur sandwich ! Alors que faire ? Que choisir ? Et bien sachez que parmi les fameux sandwichs au concombre et au « coronation chicken » (non ce n’est pas la recette d’un poulet couronné!), il y a THE KING des sandwichs : le London Club. Connu en Angleterre sous le nom de BLT (Bacon, Lettuce and Tomato), ce sandwich est d’une simplicité rare et d’un goût à vous faire chanter la marseillaise dans un pub (quoique pour votre survie, évitez cette dernière action !). Facile et rapide à faire, il conviendra très bien aux pauses déjeuners des étudiants qui en ont marre d’un énième panini au fromage de la cafet’ !

 Temps de préparation : 15min

Temps de cuisson : 10min

Ingrédients pour 1 personne :

  • 1 blanc de poulet
  • 1 laitue
  • 6 tranches de bacon (lard coupé très fin)
  • 2 tranches de pain de mie
  • 1 tomate
  • 1 œuf
  • Mayonnaise
  • Moutarde
  • Sel, poivre
  • Un peu de beurre

Commencez par faire cuire vos blancs de poulet dans une poêle beurrée. Quitte à en prendre une grande pour faire cuire en même temps les tranches de bacon, ça ira plus vite !

 Pendant que votre viande cuit, coupez les tomates en rondelles, lavez quelques feuilles de laitue et mettez votre pain de mie à griller.

 Prenez une autre poêle et cassez un œuf dedans, laissez-le cuire jusqu’à votre convenance et retournez-le dans la poêle afin que le jaune ne dégouline pas trop lorsque vous couperez votre sandwich (si vous décidez de le couper évidemment !).

 Une fois votre viande cuite, coupez-la en deux dans le sens de la longueur de manière à avoir deux tranches fines de poulet (croyez-moi, je ne l’ai pas fait et mes cobayes gourmands m’en ont fait payer le prix fort….merci maman, papa et fréro !).

 Maintenant que tous vos ingrédients sont près, il n’y a plus qu’à créer le sandwich ! Pour ça, prenez votre première tranche de pain beurrée (ou pas) et tartinez d’une couche de mayonnaise. Placez la salade, puis les tomates, les tranches de poulet, celles de bacon et l’œuf.

 Pour finir tartinez d’une couche de moutarde sur la deuxième tranche de pain et recouvrez.

 Pour la petite présentation, coupez le London Club en diagonale pour former deux triangles et maintenez-les avec un cure dent.

 Let’s eat !

100_1456Claire

Tagué , , , , ,

Crumpets

Je reviens en ce jeudi ensoleillé (en Alsace en tout cas !) pour une recette 100% British.

Je dois vous avouer que cet aliment est un vrai challenge pour moi, ne serait-ce que pour l’expliquer…Parlez d’un crumpet à un anglais par exemple…il se transformera en wikipédia ambulant vous traçant l’histoire de cet emblème britannique au fil des siècles, de sa découverte dans une grotte sombre et lugubre à son apogée dans une assiette le matin au petit déj’(moi inventer ? Je ne me permettrais pas ! Bon ok peut être que sa découverte ne s’est pas faite dans une grotte alors…). Mais parlez d’un crumpet à un français…à vrai dire non…évitons cette conversation car vous courrez à votre perte ! Pour ma part, je l’ai fait découvrir à une amie lorsqu’elle est venue me voir à Londres et évidemment, lorsque l’on a une amie pâtissière on ne se fait pas prier pour déguster ses créations. Et quand elle se met à la pâtisserie anglaise, alors là on fond ! Mais assez de paroles, comme disent les anglais : let it begin !

Temps de préparation : 20 mincrumpets 2

Temps de cuisson : 5 – 7 min/crumpets

Temps de repos : 45min

Ingrédients pour environ 10 crumpets :

  • 250g de farine
  • 1 cuillère à café de sel
  • 10cl de lait
  • 30cl d’eau
  • 5g de levure de boulanger
  • ½ sachet de levure chimique

Pour commencer, diluez la levure de boulanger dans l’eau tiède et laissez reposer 10 min environ.

Dans un saladier, mélangez la farine avec la levure chimique et faites un puits pour y verser la levure de boulanger délayée. Ajoutez ensuite le lait et le sel et pétrissez jusqu’à ce que vous obteniez un mélange homogène.

Une fois le mélange fait, recouvrez le saladier d’un torchon propre et laissez la pâte reposer dans un endroit chaud afin qu’elle double de volume.

Après quoi, faites chauffer à feu doux une poêle beurrée, dans laquelle vous placerez des petits cercles à pâtisserie de 6 à 8cm de diamètre, beurrés eux aussi.

Déposez deux cuillerées de pâte dans chaque cercle et laissez cuire 5 – 7 min environs, de manière à ce que la pâte se solidifie et que le dessus soit sec au toucher. Lorsque c’est le cas, retournez les crumpets et laissez-les cuire encore quelques instants.

C’est prêt !

Personnellement, je préfère accompagner mes crumpets de beurre salé. Ça fond dans les trous et c’est délicieux ! Mais ils se marient avec tout, du salé (saumon fumé, œufs etc) comme du sucré (le délicieux caramel beurre salé de Manon ou de la confiture).

crumpets 1

Claire

Tagué , , , ,

Carrot Cake

Arrêtez ce que vous êtes en train de faire (pour les étudiants ça ne devrait pas être trop difficile) et imaginez un gâteau…un gâteau à la carotte. Un gâteau à la carotte ? Impossible ! Oui mais impossible n’est pas anglais ! Parce qu’il est vrai qu’ils ont le don de nous surprendre ces anglais, entre leur look déjanté et leurs recettes plus bizarres les unes que les autres (un Jelly ? Le truc vert ? Ca se mange ça !?), ils nous font bien rire ! Mais avouons-le, sans eux le monde serait beaucoup moins drôle (sérieusement, contre qui nous battrions-nous ?). Seulement voilà, cette fois, ils ont fait fort ! Parce que, non contents de s’amuser à mélanger des carottes avec du sucre et de la farine, ils ont réussi à en faire un dessert appétissant. Et bien oui chers lecteurs, les anglais ont bien d’autres qualités que d’être capables de manger du bacon à huit heures du matin, et en voici la preuve ! Donc au diable les préjugés, sortez vos carottes vieilles de deux semaines du frigo (surtout les étudiants !) et laissez-vous tenter par un vrai Carrot Cake à l’anglaise !

carrot cake 3

˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜

Temps de préparation : 20 min

Temps de cuisson : 1h15

Pour le gâteau (dans un moule à cake pas trop large de 20cm environ):

  • 175g de farine
  • 50g d’amandes en poudre (avec des noix cela marche très bien aussi)
  • 1 sachet de levure chimique
  • ½ cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de cannelle (facultatif)
  • 100g de carottes râpées (ou plus pour les gourmands)
  • Environ 130ml d’huile d’olive
  • 100g de sucre
  • 2 œufs
  • Le jus et le zeste d’une orange

Pour le glaçage :

  • 65g de beurre ramolli
  • 120g de fromage frais (type philadelphia)
  • 50g de sucre glace (le sucre en poudre marche très bien aussi)
  • Le jus et le zeste d’une orange (facultatif)

˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜

Préchauffez le four à 180°.

Dans un saladier mélangez la farine, les amandes, la levure, le sel, la cannelle, les carottes râpées et le sucre.

Ajoutez ensuite les ingrédients liquides : l’huile d’olive, les œufs et le jus et zeste d’orange. Mélangez le tout.

Versez la pâte dans un moule à cake beurré et enfournez 1h15. Une fois sorti, laissez refroidir.

Pendant que votre gâteau refroidit, préparez le glaçage. Avec un fouet (ou quand on est étudiant comme moi, on utilise ce qui est à portée de main, c’est-à-dire une fourchette !) le beurre, le fromage frais, le sucre et le jus et zeste d’orange. Il est important que vous battiez jusqu’à ce que la texture soit lisse et douce, sinon il y a de fortes chances pour que votre glaçage ait des grumeaux. Laissez reposer jusqu’à ce que votre gâteau soit froid.

Une fois que le gâteau a refroidi, étalez le glaçage sur le haut du gâteau (ou sur l’ensemble pour les plus courageux !) de manière à ce que cette partie soit totalement recouverte. N’hésitez pas à terminer avec un peu de fantaisie en saupoudrant de vermicelles colorés.

Et voilà ! Juste à temps pour le tea time !

carrot cake 4 tranches 1

Claire

Tagué , , , , , ,

Banoffee Pie en Verrine

C’est bien connu, depuis des millénaires, l’entente grenouilles/rosbif c’est pas la joie. Et au niveau gastronomique admettons le, c’est le drame. Seulement voilà, en bonne Dodue qui se respecte, j’en ai fait ma mission que de vous prouver que les anglais savent parfois (pas de quoi s’alerter, j’ai bien dit parfois !) raviver nos papilles (si si ! je vous le promets !). Durant les trois ans que j’ai passé en Angleterre, j’ai eu l’occasion de goûter de nombreux plats et desserts et, je l’avoue, il y en a un qui dépasse toutes les frontières. Attention, il faut savoir que si vous êtes à la recherche d’une recette saine et équilibrée, fermez les yeux et bouchez vous les oreilles parce que ce qui suit à tout pour plaire à vos hanches (les nôtres s’en souviennent encore !). Chers lecteurs, je vous présente le Banoffee Pie ! Donc à défaut de faire la guerre, faites la cuisine !

~~~~~~~~~~~~

Temps de préparation : 20minIMG_0328

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 ou 3 bananes
  • 3 ou 4 spéculoos par verre (ou plus si votre mode « gourmandise » est enclenché)
  • Caramel : 10 carreaux de sucre blanc+ 15g de beurre salé + un peu de lait (un caramel déjà prêt va très bien aussi)
  • Chantilly

Personnellement, j’ai décidé de revisiter le Banoffee Pie classique en superposant les ingrédients dans un verre, façon verrine. Cela évite le temps d’attendre qu’il refroidisse puisqu’il est à déguster de suite et il fallait bien que j’y ajoute la French Touch !

~~~~~~~~~~~~

Pour le caramel beurre salé :

Dans une casserole, dissoudre le sucre dans un fond d’eau (mais vraiment un fond, l’eau ne doit pas toucher les bords de la casserole). Rajoutez le beurre. Remuez jusqu’à ce que le mélange brunisse et incorporez le lait. Plus vous rajouterez de lait, plus votre caramel sera liquide. C’est prêt !

Pour le Banoffee :

Commencez par émietter les spéculoos et mettez-les comme première couche au fond du verre. Personnellement j’aime bien quand il y a beaucoup de biscuits (ça doit être mon côté anglais !) mais n’hésitez pas à doser selon votre convenance ! (allez tout le monde sait que vous êtes gourmands, au diable la crédibilité !)

Coupez les bananes en petites rondelles (il faut environ ½ banane par verre, selon la taille de celui-ci). Superposez les bananes sur le spéculoos en formant un rond. Un petit conseil : faites au moins deux étages de bananes, le dessert n’en sera que meilleur et sublimé !

Ajoutez le caramel beurre salé qui attend gentiment dans votre casserole. Attention, le but n’est pas de vous dégoûter du sucré donc calmez vos envies de gourmands.

Remplissez le reste du verre avec de la chantilly (une chantilly faite maison est meilleure mais quand on est étudiant….enfin bref!)

Enfin, pour la « final touch » noyez la chantilly avec le caramel beurre salé (s’il vous en reste) ou saupoudrez de chocolat en poudre, c’est un délice !

IMG_0351

Voilà ! Il n’y a plus qu’à déguster ! Non n’en dites pas plus, je sais: God save the Banoffee !

Claire

Tagué , , , , , , ,