Archives de Catégorie: Les Dodues en Vadrouille

Burger & Fries

11745614_10207267149585765_7914290057018939587_n

C’est l’été, il fait chaud, la capitale bouillonne dans tous les sens du terme, les métros (ou la température oscille entre 38 et 40 °) sont assiégés par toujours plus de touristes du monde entier pour voir la belle Lutèce. On entend reparler des nouveaux régimes minceurs dont le projet alimentaire ne fait pour le coup pas du tout rêver … Surtout moi, pour qui : Manger est avant tout un plaisir hédoniste mais aussi un moment de partage !

Et si on arrêtait tous ces régimes bizarres au nom plus que douteux ? Et si on se faisait « enfin » plaisir avec une bonne tranche de vie/gras pour moins de 10 euros ?

Direction Burger & Fries au 1 boulevard Bonne nouvelle dans le 2e arrondissement de Paris.

Alors chez eux pas de chichi, tu es là pour manger un burger maison avec des produits frais « Et pis c’est tout ». C’est un Fast Food ou il règne une atmosphère à la cool avec une déco old school américaine des années 50/60.

Les Burgers

3 types de burger, du basique hamburger en passant par le célébrissime cheese burger au très gourmand double double (double steak double cheddar) le tout avec des frites fraîches et boisson illimitée. Qui dit mieux ?

11745836_10207267147905723_3829946135492738096_n

– 7.95 euros pour le menu basique hamburger frites boisson

– 8.60 euros pour le menu Cheese burger

– 9.90 euros pour le menu double double (pour les gourmands).

Et si vous êtes aussi gourmand que moi, je vous conseille le supplément cheddar fondu sur les frites fraîches maison …. Hhhmmm

Finissez (si vous pouvez encore) avec un milkshake pour faire passer tout ça 😉

Alors elle est pas belle la vie ?

Burger & Fries

1 boulevard Bonne nouvelle

75002 Paris

01 42 36 22 79

David

Publicités
Tagué , , , , ,

Deux coups de coeur à Caen – Sézame & Pavot ET Le Blida d’chez Zanne

Au programme aujourd’hui non pas une mais deux adresses gourmandes qui ont conquis le coeur (et l’estomac !) des Dodues ! Deux établissements pour se faire plaisir en toute circonstance dans la capitale bas-normande : sur le pouce, en terrasse et à emporter, avec un bagel pas comme les autres ou vous régalez de l’entrée au digestif dans un bistro cave à vins…

Capture d’écran 2015-07-10 à 11.30.50

~~~~~~~~~~~  Sézame & Pavot ~~~~~~~~~~~~

C’est entre le château et l’hyper centre-ville que se trouve cet établissement frais et coloré. Oubliez le bagel « saumon cream cheese  » classique. Ici il y a de l’idée dans ces petits pains ronds ! Un de nos choix s’est porté vers le modesto:  bagel pavot, cream cheese, tomates séchées, fêta, poulet et de la tapenade d’olives noires. Et pour les végétariens il existe même plusieurs alternatives: à la tomate et au guacamole ou encore aux carottes grillées, tomates séchées, tapenade de champignons et comté et le tout bien grillé… mmmmmm !!

LLL20150611_125813

L20150611_125753

L

Le petit + ce sont les soupes maison ! Deux différentes tous les jours et en ce mercredi c’était petit-pois cheddar ou poivrons-lardons. Une touche de douceur pour accompagner à merveille ces petits sandwichs !

20150611_125734

Le chef adore aussi jouer avec les parfums de différents vinaigres et cherche toujours de nouvelles associations parfois surprenantes. En omnivore convaincu mais très ouvert quand il s’agit de cuisine il est actuellement en train de travailler sur un bagel végétalien avec des algues ! Toutes les semaines un nouveau bagel est créé et mis à la carte de manière limitée. Pour connaître le bagel de la semaine rendez vous sur la page Facebook, très active !

Et du côté des desserts: on retrouve des tartes citron meringuées, cheesecakes, profiteroles, de quoi ravir les papilles sucrées !

C’est nouveau : pour ceux qui aimeraient déguster un bagel les yeux face à l’horizon c’est possible avec le nouvel établissement à Courseulles sur mer.

20150611_135427

l

Sézame & Pavot 

lL L

~~~~~~~~~~~~~ Le Blida d’Chez Zanne ~~~~~~~~~~~~~~

20150119_134328

l

L

L

Le Blida quoi ?? Un nom peu courant pour un bistro…. Explications: le blida est un verre champenois vendu en Algérie pour le service du thé et le « Zanne » vient de Suzanne, la grand-mère vigneronne ! C’était évident pourtant ! 😉

Une déco sympa, une atmosphère chaleureuse, de la cuisine bistro maison et … des vins et spiritueux sélectionnés… Que demander de plus ?!

L20150507_130654

LC’est dans ce restaurant que j’ai pu découvrir le poisson blanc avec une sauce à la vanille de Madagascar, une belle surprise ! Le tout est accompagné de légumes et une purée selon l’inspiration. « Simple » vous me direz, et alors ? Une cuisine simple avec des produits frais et une pointe de créativité, n’est-ce pas ce que l’on demande aux brasseries pour les déjeuners de tous les jours ?

En entrée, on vous propose ici de la charcuterie, une terrine du chef, des harengs à l’huile ou encore du saumon gravlax. En plat, les amateurs de bonne bidoche seront servis: tartare au couteau, tête ou rognons de veau, etc. Et pour le dessert, le dessert qui réconforte toujours: le fondant (je dirai même coulant!) au chocolat et son coulis fruits rouges ou encore un riz au lait ou une panna cotta aux fruits rouges…

L

Capture d’écran 2015-07-10 à 11.42.55

Le seul hic: pour les végés peu d’alternative à part les accompagnements… qui accompagnent d’ailleurs de la même façon la majorité des plats, mais tant que c’est bon aucun problème !

20150507_123406

L

L

Le Blida d’Chez Zanne

  •  Ouvert du lundi au samedi le midi et le vendredi soir avec une formule « Bar à vins »
  • 12, rue Saint Laurent (derrière la Fnac) à Caen
  • Menu complet: 20 € ou le plat seul le midi: 11€
  • 02 31 86 33 66 ou contact@leblida.fr ou http://www.leblida.f

l

L

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Khai Tri – Librairie/Sandwicherie – Bahn Mi

Dans l’univers fooding parisien de ces dernières années, le petit sandwich vietnamien Bánh Mì a déjà fait couler beaucoup d’encre. Il est devenu une véritable « starlette » dans les rues parisiennes, au détriment des cultissimes kebabs, fallafels et autres jambon-beurre.

Un peu d’histoire …

Le Bánh Mì dit également  « pain » en vietnamien, est un sandwich composé d’une baguette de pain (héritage de la colonisation française en Indochine) chargée en viandes (pâté vietnamien, rôti de porc, bœuf satay, poulet citronnelle, porc laqué…),  crudités marinées (carotte, concombre…), coriandre fraîche, sauce Maggi et mayonnaise. Certains aventuriers rajoutent également le supplément « piquant » mais attention aux papilles, ça décoiffe !

dsc_0192

« Stand Bánh Mì » dans la Librairie Khai Tri …

Située sur l’Avenue d’Ivry, cette petite échoppe  a une particularité étonnante pour une librairie : On peut y manger les meilleurs Bánh Mì de la capitale (parole de Dodue). La Librairie Khai Tri est devenue une véritable institution dans le 13ème, toute personne dans  le quartier doit forcément s’arrêter dans cette librairie considérée par beaucoup comme un ovni de la restauration rapide pour se délecter de ce délicieux mets. Il existe plusieurs Bánh Mì à la vente dont le Bánh Mì Spécial (voir photo) composé de Pâté de porc, de Rôti de Porc et de Chả lụa (mortadelle Vietnamienne) pour seulement 3.20 € !

Place à la dégustation, est là pas de surprise, quand on croque dans le sandwich made in Vietnam le pain croustille et fait ressortir toute la fraîcheur de la coriandre, des carottes râpées et du concombre mais également le fumé de la sauce Maggi qui se marie à merveille avec la viande de porc. J’en redemande tellement c’est bon !

 dsc_0188

Alors, elle est pas belle la vie ?!

Khai Tri

  • 93, avenue d’Ivry, 75013 Paris
  • Métro (7) Tolbiac, ou (14) Olympiades
  • Fermé le lundi
  • 01 45 82 12 40

David

Tagué , , , , , , , , , , , , ,

Mojito normand au Calvados

Le cocktail préféré des Français, c’est le MOJITO ! (y compris de certain(e)s des Dodues, je ne cite pas de nom elle se reconnaîtra !). Il a été inventé dans les années 30 à Cuba. Néanmoins, même les grands barmen vous le diront… Il n’y a pas que les mojitos dans la vie… à moins de lui apporter une touche personnelle, avec par exemple le seul spiritueux qui a le goût de fruit, tout droit venu de Normandie: le Calvados !

Aujourd’hui les Dodues vous donnent un petit cours de mixologie !

Cocktail, cocktailS ?

Tout d’abord, il existe les long drinks et les short drinks, ces derniers font moins de 12 cl et le degré d’alcool est plus important que pour les long drinks qui sont allongés d’un soft, jus de fruits ou d’eau. Par définition, un cocktail est un mélange d’au moins deux ingrédients, alcoolisés ou non. Mais en général un cocktail avec alcool se compose d’une eau de vie (un spiritueux) telle que la vodka, le whisky, rhum, tequila ou calvados, d’une liqueur , d’un jus ou nectar de fruits et d’eau ou sodas.

20150404_200615

Calvados, CalvadoS  ?

Il n’existe pas un seul Calvados mais trois ! Le Calvados, le Calvados Pays d’Auge et le Calvados Domfrontais. Ce sont trois  Appellations d’Origine Contrôlées (AOC) qui ont chacune leur spécificité, tout en restant toutes des « eaux-de-vie de cidre ».

Le Calvados est l’AOC la plus connue et la plus produite (70% des trois Calvados), elle peut être produite sur une grande partie du territoire normand. Le Calvados est issu de la simple distillation du cidre dans un alambic à colonne.

Le Calvados Domfrontais est une tout petite AOC qui représente 1% de la production et qui a la particularité de contenir au moins 30% de poires, elle est produite dans l’Orne au pays du Poiré Domfront, un cidre de poires très apprécié.

Enfin, mon chouchou, le Calvados Pays d’Auge… Celui-ci est obtenu par une double distillation du cidre dans un alambic à repasse (à la charentaise comme pour le cognac) et nécessite trois fois plus de temps qu’une simple distillation. Le résultat se retrouve à la dégustation avec une belle longueur en bouche.

Le Calvados obtenu à la sortie de l’alambic titre à 70° d’alcool et il est transparent, il est ensuite élevé en fûts de chêne pour permettre de réduire le degré d’alcool, lui donner une belle couleur et surtout lui apporter une complexité aromatique.

20150411_205052

La recette !

Ingrédients pour un cocktail :

  • Matériel: un pillon (ou le manche d’une cuillère en bois pour les plus aventuriers!)
  • 4 cl de jeune Calvados (ici Calvados Pays d’Auge, le Grand Solage, un assemblage entre 2 et 5 ans de la Maison des Calvados Boulard)
  • 1/2 c.à.c de sucre cassonade
  • 1/2 citron vert coupé en rondelles
  • 6 à 10 feuilles de menthe fraîche
  • 16 cl de Canada Dry
  • Glaçons

Mettre les ingrédients dans l’ordre indiqué. Ecrasez (pillez) avant d’ajouter le Canada Dry et les glaçons.

??????????

L

Sur la photo ci-dessus, un test avec du cidre d’où la couleur un peu plus foncée et un goût prononcé de …  » TERROIR  » !

20150409_195743

L

L

L

Pour d’autres recettes de cocktails à base de Calvados, je vous conseille ce site : Calvados Cocktails.

Bonne dégustation, et n’oubliez pas, à boire AVEC MODERATION !

L

L

L

L

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Siseng

La cuisine fusion et les nouvelles adresses ne termineront jamais de nous étonner et nous ravir ! Alors, la prochaine fois que vous vous promenez aux alentours du Canal Saint Martin, laissez votre estomac vous guider jusque la porte d’entrée du Siseng, nouvelle adresse gourmande où le mets star porte le doux nom de Bao-Burger.

P1240592 - Copie

La grande nouveauté dudit burger ? Son bun qui a décidé de prendre une touche asiatique par le biais d’un Bao, brioche traditionnelle chinoise. Entre deux tranches de Bao, qui rendent le burger étonnamment léger, une viande marinée aux 5 épices, sauce tamarin, tempura d’oignon, oignons confits et épinards. Un vrai régal ! Mais je vais être honnête avec vous, là où j’ai été aussi agréablement surprise c’est avec les tempuras (aux haricots, champignons, courgettes). Croquants à souhait à l’extérieur, fondants et rafraichissants à l’intérieur. Une gourmandise que j’aurais bien recommandé !

Comptez à partir de 15,00 € (formule du midi avec Bao, frites de patate douce et boisson) pour votre repas. Entre house drink (aloe vera, miel, citron, soja et piment de Cayenne est un délice), saké, bières et cocktails, laissez vous tenter par les propositions originales de boissons.  Un accueil chaleureux, un service rapide et une bonne ambiance ;  rien de mieux pour passer un bon repas entre amis ! Pensez à venir tôt, de nombreux gourmands sont prêts à déguster les Bao et il n’est pas rare de devoir faire la queue avant d’entrer.

Besoin de nouveauté, de surprises gourmandes, de boissons qui voyagent ; ma foi Chers Dodus, vous savez où vous rendre ! Un excellent week-end à tous !

 

Localisation et ouverture :

  • 82, quai de Jemmapes
  • 75010 Paris
  • Dimanche à jeudi, 11h – 23h
  • Vendredi à samedi, 11h – 2h

 

Hélène

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Salon des Vignerons Indépendants – Strasbourg

Dodus, Doduettes….aujourd’hui direction (roulement de tambours! et si vous n’avez pas de tambours les doigts sur la table marche aussi!) le Salon des Vignerons Indépendants de Strasbourg! Et oui, ce n’est pas parce qu’on est tous préoccupés par nos stages qu’on délaisse tout ce qui touche au vin et à la gastronomie! Bien au contraire, avec le salon, on augmente notre taux de rencontre, de bonne humeur et potentiellement d’alcoolémie (je vous rassure, on est là pour déguster et découvrir, pas pour finir la tête dans le carreau!)

10389999_10153133206473679_1378218125733242096_n

Le salon, c’était du 20 au 23 février 2015 avec plus de 400 vignerons originaires de toute la France, se déplaçant exprès pendant 4 jours pour nous faire découvrir leurs anciens et nouveaux millésimes. A l’entrée, nous sommes guidés par les couleurs des différents vignobles français: jaune pour l’Alsace, vert pour la vallée de la Loire, bordeaux pour le vignoble Bordelais, rouge pour la région côtes du Rhône, violet pour le Sud-Ouest etc…autant vous dire que si vous avez prévu un marathon, il y a certainement de quoi faire!

Dans ce salon, en général on sait où on va et ce qu’on cherche. Depuis 22 ans, les vignerons ont une liste de clients réguliers qu’ils soient amateurs ou professionnels. Seulement voilà, si on ne sait pas trop quoi chercher on ne saura certainement pas où commencer! (et en général ça se fini avec une tête de lapin devant les phares d’un 36 tonnes!)

C’est pourquoi j’aimerais partager avec vous mes coups de cœurs, histoire que si vous êtes pris d’une envie soudaine de changer votre cave,vous aillez quelques petites idées!

En Rouge: Bourgueil, Domaine Les Pins (Loire), Cuvée Exception, millésime 2011.

En plus d’être en très agréable compagnie, j’ai pu dégusté quelques uns de leurs vins. Un m’a vraiment interpellé, la cuvée exception. Pour un vin élevé en fût de chêne, on ne sent étrangement pas les arômes de fumé habituel. La surprise ici sont les notes de vanilles et de boisés qui laisse une rondeur agréable en bouche. Se marie très bien avec de la charcuterie!

1506832_10153133204923679_4086052391360262290_n

En Blanc: Domaine Lou Gaillot (Sud-Ouest), Cuvée Élégance, millésime 2014.

A première vue on pourrait penser que c’est un blanc très sec, mais en bouche il est très doux, très rond, avec des notes d’agrumes et de fleurs d’acacia. Il est parfait pour l’apéritif sur une table au soleil !

11021178_10153133205323679_1912310807832139057_n

En Moelleux: Coteaux du Layon, Château Pierre-Bise (Loire), Cuvée Anclaie, millésime 2011.

Lors de notre dégustation des vins de la Loire en classe, notre prof nous avait ramené un coteaux du layon. J’avais rarement dégusté un vin moelleux comme celui-ci. Souvent j’ai essayé de retrouver la même saveur mais en vain. Et bien enfin c’est chose faite! Avec le château Pierre-Bise c’est vraiment les arômes de miel et de fruits confits que j’ai pu déguster. Un vrai bonheur! Il se marie parfaitement avec du foie gras ou des saint-jaques poêlées!

11024644_10153133205123679_1825234303881444990_n

En Rosé: Domaine Lou Gaillot, Rosé Tradition, millésime 2014.

Le rosé ne fait vraiment pas parti de mes vins favoris mais le rosé tradition du domaine Lou Gaillot a vraiment été un coup de cœur. On se laisse agréablement porté par les arômes de roses et de fleurs qui enivrent notre odorat et nos papilles. On s’imagine très facilement en été, sur la terrasse, avec des amis, à déguster ce petit bijou en apéritif, en attendant le barbecue…bon stop!

11001905_10153138900163679_7638752073711700159_n

Donc en attendant le prochain salon, je vous conseille, déjà de profiter du soleil de cette journée, et d’aller faire un tour sur internet ou de contacter directement les vignerons!

http://www.lougaillot.com/indexfr.html

http://www.excellencedeloire.com/producteur/35/chateau-pierre-bise.html

http://www.vigneron-independant.com/annuaire.php?numadh=504&page_annu=contact

Claire

Tagué , , , , , , , , ,

Les Dodues en grande vadrouille: Lisbonne

Les Dodues ne manquent pas une occasion de vous faire partager leurs (bonnes !) expériences gustatives, même au delà des frontières … Car il n’y a pas qu’en France qu’on se régale, mais ça, on espère que vous n’avez pas besoin de nous pour le savoir ! En janvier, nous nous sommes rendus, avec nos chers camarades, au Portugal pour notre voyage de fin d’études. Au programme Porto et Lisbonne au pays de la bacalhau (morue) et autres poissons, des pasteis de nata, du vin et du Porto entre autres. Aujourd’hui, on vous emmène à la capitale (wech!). Hormis les super restos à moins de 15 euros par personne de l’apéritif au dessert en passant par le vin du pays, les Dodues ont fait deux belles découvertes gourmandes. On vous raconte !

Lisboa, Mercado da ribera: le plus grand marché couvert de Lisbonne. Nous sommes entrés par le marché « classique » : poissons, fruits et légumes… Mais ce marché se divise en deux grandes parties, et c’est de l’autre côté que les Dodues ont ravi leur estomac après s’être mis en appétit avec toutes les couleurs du marché alimentaire…

P1240497

10830649_10204461752956539_6796912474222238150_o

L

L

L

L

L

L

L’autre aile du marché laisse place à un espace bien plus moderne et atypique: des mange-debout en bois, des suspensions en acier, des restaurateurs avec des enseignes couleur ardoise harmonieuses et une décoration appliquée.

P1240503

J’en eu le souffle coupé en me demandant si c’était bien ce que je croyais… Parce que oui, ce concept de street-food à apprécier sur les marchés, je me suis toujours demandée pourquoi ce n’était pas quelque chose qui se démocratisait dans notre si beau pays franchouillard.

C’est quand même hyper convivial comme ambiance non ?

15622_10206193704141032_3581521969867963640_n

Ici, chaque restaurateur cuisine sur place devant les clients avec des produits frais. Ainsi, les deux parties du marché sont complémentaires et se valorisent mutuellement. On trouve aussi une petite partie librairie-épicerie fine, avec de très belles choses… C’est beau mais c’est cher (n’est-ce pas David !). Mais ce qui a vraiment intéressé les Dodues, c’est cette multitude de choix pour déjeuner et chacun a sa spécialité: pizzas, planchas, sushi, tartine, une sorte de panini portugais, des sardines, des tartares… et côté sucré des spécialistes de la glace ou encore de gâteaux plus beaux les uns que les autres. Un de nos coups de coeur pour le côté salé :

Cozinha da Felicidade…

20150114_150434_Richtone(HDR)

Ce petit resto porte bien son nom. Car c’est bien de la joie qu’il a procuré aux Dodues ! Au menu: des tartines, des salades, du poisson et des viandes. Basique, classique, pas de quoi casser 2 nageoires à une morue (oui, nul.) vous me direz. C’est aussi un peu ce que j’ai pensé avant d’avoir mon assiette sous les yeux, et surtout à la première bouchée. Là… Extase, vraiment. 

20150114_141814_Richtone(HDR)J’ai dégusté leur salade chaude avec pois chiches, patate douce, poivrons grillés et purée de carotte… C’était harmonieux dans l’assiette et il m’est arrivé que très rarement d’apprécier autant chaque bouchée. De son côté, Amandine avait opté pour une salade de fromage de chèvre glace au miel, fruits rouges et amandes. Elle m’a fait gouté… ET là, j’ai transgressé…

J’ai mangé DEUX PLATS ! (Je ne suis pas la seule mais je ne dénoncerai personne!). Côté tarifs, les salades sont environ à 7 Euros, pour les poissons (ex: thon des Açores braisé, ciboulette et patate douce) il faut compter entre 8 et 9 euros. Et les plus férus de viande se sont aussi régalés. Voici un bel exemple toujours à Cozhina da Felicidade, avec du boudin noir sur sa compote d’ananas et tuiles au fromage (quejo da ilha): un délice pour Manon !

11001806_10153160469659612_245217255117671561_n

Alors, vous salivez ? Si vous allez en week-end à Lisbonne, ne loupez pas cette pépite! Et c’est où ? Juste en face de la station Cais Sodre à deux pas de l’hyper centre.

20150113_154028l

Et pour une autre expérience gustative inoubliable, ne passez pas à côté de Belem. Pourquoi Belem, tout d’abord pour s’offrir une escapade sur le bord de l’eau hors de l’effervescence de l’hyper-centre mais aussi pour les pasteis de Belem ! Le service n’est pas intimiste et agréable comme on l’aimerait, on sent que les serveurs sont un peu à bout, mais le goût des pasteis fait oublier le reste. A goûter absolument !

Imaginez un flan, mais en 1000 fois mieux avec une pâte goûteuse et encore tiède, le tout saupoudré d’un peu de cannelle avec un chocolat chaud. David a bien résumé ce moment de gourmandise: réconfortant.

L

Viva el Portugal !

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Sogni d’Italia – Coquainvilliers – Normandie

C’est dans un tout petit village augeron que je vous emmène aujourd’hui, à deux pas de Lisieux, reconnu pour sa superbe basilique (Les Dodus ont fait une excursion normande et ont été époustouflés !). De son côté, Coquainvilliers est plutôt inconnu au bataillon ! Mais il existe des pépites gastronomiques, et ça, ça nous intéresse ! Non loin de la Maison des Calvados Boulard, se trouve le restaurant italien Sogni d’Italia. Le genre de petit restaurant de campagne où on aime y manger au coin  du feu !

Le credo, 100% italien: le chef, la musique… et même les chaises ! Le tout pour un prix bien raisonnable dans une ambiance chaleureuse.

20150206_135024

Sur les conseils de plusieurs personnes et à la vue de toutes les voitures stationnées le midi, je m’y suis rendue le jour de mon anniversaire avec mes grands-parents et une amie de la famille. Voilà, le cadre est posé !

De l’entrée au dessert, nous avons été conquis par le rapport qualité-prix. Nous avons opté pour le  menu du midi : entrée plat et dessert pour 14 Euros. En entrée, des croustillants de mozzarelle panés ou une entrée à la mortadelle et aux champignons.

 20150206_13105720150206_130940

L

L

L

L

Pour le plat, des pâtes au thon et aux brocolis, comme ça pas très original mais en bouche, une très bonne surprise ! L’assiette ne paraît pas aussi conséquente qu’elle ne l’est en réalité ! La sauce  qui mêle les trois ingrédients principaux (pâtes, brocolis et thon) est douce et bien dosée. Des fusilli ici, mais pas que… cannelloni, lasagnes, risottos, ossobuco, escalope milanaise et autres poissons.

20150206_132759

En dessert du jour: un biscuit entouré de panna cotta vanille et son coulis de fruits rouges. L’intérieur est moelleux et léger comme une génoise et l’enrobage onctueux en bouche. Mais la maison propose aussi l’indétrônable de l’Italie: le tiramisu ! Ou encore une tartelette sablée aux noisettes et suprêmes d’oranges.

20150206_134531

Et pour accompagner tous ces plats, simples mais bien faits et maison (sì certo !), des boissons tout droit venues d’Italie, ce qui donne une cohérence totale à l’établissement: vins, digestifs comme le limoncello, le dépaysement est total. Repéré par Trip Advisor, le Guide Michelin, et désormais par une Dodue, Sogni d’Italia a tout pour plaire à ceux qui voudraient mettre un peu d’Italie dans leur excursion au coeur des pommiers et des fromages normands ! Et avec le sourire de la patronne !20150216_123511

Les colombages de la façade vous indique néanmoins que la Normandie n’est jamais bien loin !!

  • Sogni d’Italia
  • Bourg de Coquainvilliers (14)
  • http://www.sogni-italia.onlc.fr
  • Tél: 02 31 62 29 20
  • Horaires d’ouverture:* Lundi  de 12h00 à 14h30 / Fermé le soir

    * Mardi de 12h00 à 14h30 & 19h00 à 21h30

     Mercredi : Fermeture hebdomadaire

    * Jeudi de 12h00 à 14h30 & 19h00 à 21h30

    * Vendredi de 12h00 à 14h30 & 19h00 à 22h30

    * Samedi de 12h00 à 15h00 & 19h00 à 22h30

    * Dimanche de 12h00 à 15h00 / Fermé le soir

     

L

L

Charlotte

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le Homard m’a tué ! – Paris 4ème

Enfin techniquement non et bien heureusement pour vous (je l’espère…) car il me reste encore quelques adresses qui, je suis sûr, vous feront chavirer le cœur ! Quoi vous doutez ? Allez je sors ma boîte secrète : Les Pinces, restaurant mono-produit spécialisé dans le Homard frais de leur vivier (au sous-sol du restaurant).Je vous vois venir : « Quoi du homard ? mais il est fou il va nous ruiner ! », je vous arrête tout de suite chers amis lecteurs, le concept est très bien ficelé et à un prix très raisonnable. Situé dans le 4ème arrondissement de Paris ce tout nouveau concept de restaurant (3 mois à peine) créé par 4 amis fait salle comble depuis son ouverture.

 Le concept : trois menus au prix unique de 25€.

imageCapture d’écran 2015-01-31 à 10.30.49

L

L

L

L

L

Ici, la star c’est le homard, qu’il soit entier (500 g) cuit au four avec sa sauce au beurre/citron ou comme à Boston en Lobster Roll (sorte de pain brioché toasté composé de homard et d’une sauce au beurre/citron) accompagné de frites maison, on ne peut dire qu’une seule chose: YUMMY ! Les créateurs ont pensé à tout, ils proposent également une alternative aux réfractaires du crustacé décapode : une belle côte de bœuf du Limousin (500 g). Et BIM BAM BOUM les Pinces c’est du lourd !image

Et oui les amis, il est possible d’allier produit de luxe et bonne franquette, et les Pinces nous le montrent bien. Il y règne dans cet antre, une ambiance et une déco des plus conviviales, où l’on s’y sent très vite à l’aise, même avec un bavoir à l’effigie des Pinces ! image Certaines « âmes sensibles » diront en passant devant l’enseigne que nous sommes tous des barbares en déchiquetant la proie dans notre assiette, moi je dirais plutôt qu’on est les acteurs (chanceux) d’un vrai spectacle, il suffit d’entendre le joyeux craquement des carapaces dans la salle pour se rendre compte du bonheur des gens à décomposer leur met. Alors vous doutez toujours ?

  • Les Pinces
  • 29 rue du Bourg Tibourg
  • Paris 4e
  • 09 83 56 47 93
  • contact@lespinces.com web: lespinces.com

David

Tagué , , , , , , , , , , ,

Farnente

Aaah Noël… Son foie gras, ses huîtres, sa dinde, sa bûche, ses chocolats, j’en passe et des meilleurs ! Autant de plats qui nous ramènent à cette fête tant attendue. Mais si on gardait la cuisine traditionnelle de côté le temps d’un repas encore ? Traversons l’Atlantique Chers Dodus et entrons au Farnente, restaurant mexicain situé à Angers !

P1240270

Guacomole, nachos, chili con carne, tacos, fajitas, bonne nouvelle pour les amoureux de la cuisine mexicaine, les bases connues en France sont bien présentes. Et pour les aventuriers, quelques spécialités du restaurant sont également à l’honneur comme les quésadillas, Buffalo legs, onions rings et enchilados.

Pimentés ou non, vins étrangers pour les curieux, plats végétariens et carnivores, difficile de mieux contenter tout le monde. Pour résumer le Farnente c’est, des assiettes bien garnies, des plats riches en saveurs exotiques, un service chaleureux (on ne nous a même pas mangé tout cru quand, arrivés à l’addition, nous avons pris la décision de payer séparément… et nous étions dix) et une décoration toute en couleur. Alors entre amis ou en famille, laissez vos papilles voyager le temps d’un repas !

.

Localisation et ouverture :

  • 12, rue Bodinier
  • 49100 Angers
  • Ouvert du mardi au samedi, midi et soir
  • Prix entre 15,00 et 30,00 €

Hélène

.

Tagué , , , , , , , , , , , , , ,