Archives de Catégorie: Alsace

Salon des Vignerons Indépendants – Strasbourg

Dodus, Doduettes….aujourd’hui direction (roulement de tambours! et si vous n’avez pas de tambours les doigts sur la table marche aussi!) le Salon des Vignerons Indépendants de Strasbourg! Et oui, ce n’est pas parce qu’on est tous préoccupés par nos stages qu’on délaisse tout ce qui touche au vin et à la gastronomie! Bien au contraire, avec le salon, on augmente notre taux de rencontre, de bonne humeur et potentiellement d’alcoolémie (je vous rassure, on est là pour déguster et découvrir, pas pour finir la tête dans le carreau!)

10389999_10153133206473679_1378218125733242096_n

Le salon, c’était du 20 au 23 février 2015 avec plus de 400 vignerons originaires de toute la France, se déplaçant exprès pendant 4 jours pour nous faire découvrir leurs anciens et nouveaux millésimes. A l’entrée, nous sommes guidés par les couleurs des différents vignobles français: jaune pour l’Alsace, vert pour la vallée de la Loire, bordeaux pour le vignoble Bordelais, rouge pour la région côtes du Rhône, violet pour le Sud-Ouest etc…autant vous dire que si vous avez prévu un marathon, il y a certainement de quoi faire!

Dans ce salon, en général on sait où on va et ce qu’on cherche. Depuis 22 ans, les vignerons ont une liste de clients réguliers qu’ils soient amateurs ou professionnels. Seulement voilà, si on ne sait pas trop quoi chercher on ne saura certainement pas où commencer! (et en général ça se fini avec une tête de lapin devant les phares d’un 36 tonnes!)

C’est pourquoi j’aimerais partager avec vous mes coups de cœurs, histoire que si vous êtes pris d’une envie soudaine de changer votre cave,vous aillez quelques petites idées!

En Rouge: Bourgueil, Domaine Les Pins (Loire), Cuvée Exception, millésime 2011.

En plus d’être en très agréable compagnie, j’ai pu dégusté quelques uns de leurs vins. Un m’a vraiment interpellé, la cuvée exception. Pour un vin élevé en fût de chêne, on ne sent étrangement pas les arômes de fumé habituel. La surprise ici sont les notes de vanilles et de boisés qui laisse une rondeur agréable en bouche. Se marie très bien avec de la charcuterie!

1506832_10153133204923679_4086052391360262290_n

En Blanc: Domaine Lou Gaillot (Sud-Ouest), Cuvée Élégance, millésime 2014.

A première vue on pourrait penser que c’est un blanc très sec, mais en bouche il est très doux, très rond, avec des notes d’agrumes et de fleurs d’acacia. Il est parfait pour l’apéritif sur une table au soleil !

11021178_10153133205323679_1912310807832139057_n

En Moelleux: Coteaux du Layon, Château Pierre-Bise (Loire), Cuvée Anclaie, millésime 2011.

Lors de notre dégustation des vins de la Loire en classe, notre prof nous avait ramené un coteaux du layon. J’avais rarement dégusté un vin moelleux comme celui-ci. Souvent j’ai essayé de retrouver la même saveur mais en vain. Et bien enfin c’est chose faite! Avec le château Pierre-Bise c’est vraiment les arômes de miel et de fruits confits que j’ai pu déguster. Un vrai bonheur! Il se marie parfaitement avec du foie gras ou des saint-jaques poêlées!

11024644_10153133205123679_1825234303881444990_n

En Rosé: Domaine Lou Gaillot, Rosé Tradition, millésime 2014.

Le rosé ne fait vraiment pas parti de mes vins favoris mais le rosé tradition du domaine Lou Gaillot a vraiment été un coup de cœur. On se laisse agréablement porté par les arômes de roses et de fleurs qui enivrent notre odorat et nos papilles. On s’imagine très facilement en été, sur la terrasse, avec des amis, à déguster ce petit bijou en apéritif, en attendant le barbecue…bon stop!

11001905_10153138900163679_7638752073711700159_n

Donc en attendant le prochain salon, je vous conseille, déjà de profiter du soleil de cette journée, et d’aller faire un tour sur internet ou de contacter directement les vignerons!

http://www.lougaillot.com/indexfr.html

http://www.excellencedeloire.com/producteur/35/chateau-pierre-bise.html

http://www.vigneron-independant.com/annuaire.php?numadh=504&page_annu=contact

Claire

Tagué , , , , , , , , ,

La Couronne – Scherwiller

Quand une Dodue passe d’ouest en est, ça fait un choc, culturel, oui, mais culinaire surtout ! Alors quand Manon a décidé de me rendre une petite visite en Alsace je me suis dis qu’elle ne pouvait en aucun cas passer à côté de la cuisine de la région !

Mais avant de vous parler de cela, il y a quelques détails qu’il m’importe d’éclaircir sur l’Alsace. De un, non nous n’avons pas tous une famille de cigognes sur le toit de nos maisons. Deux, contrairement au reste de la France, on ne dit pas Flammekueche mais Tarte Flambée…étrange. Et pour finir (le point le plus important) non, nous ne mangeons pas de la choucroute au petit déjeuner, à midi et au dîner !

Ceci étant fait, laissez moi vous présenter le restaurant où j’ai emmené Manon : La Couronne.

IMG_20140508_222605831

Ce restaurant est situé dans un petit village typiquement alsacien à environ 25 minutes de Strasbourg : Scherwiller. Avec un extérieur pittoresque, une déco charmante et des chiotilus (nom donné aux toilettes tout droit sortit de 20 000 lieues sous les mers…véridique !) tout est en place pour se mettre à table !IMG_20140508_222204843

En entrée ? Une tarte flambée cela va de soit ! Nous optons pour une normale mais un large choix y est présenté avec des préférées comme la gratinée, la forestière où encore, et surtout, la munster.

En plat ? Manon choisit les Lewerknepfle, accompagnées de Grumbeerekiechle et de salade (je lance les paris pour la prononciation !). Lewer et Grumbeer-quoi ? Déjà qu’elle nous perturbe avec ses mots anglais, il faut en plus qu’elle se mette à l’alsacien ! Et bien mes chers Dodus, sachez que les Lewerknepfle ne sont autres que des boulettes de foies et des Grumbeerekiechle des galettes de pommes de terre râpées. Facile, non ?

Mais ce plat n’en est qu’un parmi tant d’autres spécialités alsaciennes ! Le Baeckeoffe, la traditionnelle Choucroute Royale, la tête de veau au munster, les rognons au riesling….et c’est pas fini !

En dessert ? Nous optons pour une tarte flambée sucrée…et alcoolisée ! Une flambée aux pommes arrosées de calvados (pour un clin d’œil à notre Dodue Normande !). La tarte arrive, la serveuse l’arrose généreusement de calvados et d’un geste sûr, l’a flambe d’une allumette !

IMG_20140508_203352723

IMG_20140508_215507662

Et du côté des prix ?

De 6.45 € à 21.20 € de l’entrée au plat principal. Des menus de 16€ à 29.50€ mais surtout un large choix de plats à la carte. Certes c’est un peu plus cher mais pour une certification de « Maitre-Restaurateur » qui certifie que la cuisine est placée sous la responsabilité directe du restaurateur, ou de son chef cuisinier et qui est « authentique », donc qui ne recourt à aucune préparation extérieure, on veut bien manger des pâtes pour les 3 prochaines semaines !

:

La Couronne

Claire

!

Tagué , , , , , , , , ,